forumarticles Section Audio La Fanzinotheque brochures journaux nouscontacter Acceuil
Accueil

Non Fides - Base de données anarchistes

In English In Italiano Im Deutschen En Español العربية По-русски Ελληνικά 日本語で。 Srpskohrvastski In het Nederlands
Em português Suomi Turkce Bahasa Indonesia Cestina Polski Català
Burn all flags !
  • Toulouse : La révolte se répand dehors après la mort d’un détenu [MAJ]

    19 avril

    Dans la nuit de samedi à dimanche 15 avril, un détenu de la prison de Seysses, Jawad (27 ans), est mort dans sa cellule. La thèse officielle (celle de l’administration pénitentiaire) parle d’un « suicide par pendaison ». Mais les proches du défunt évoque plutôt un tabassage violent de la part des matons. Le dimanche, plus de 90 prisonniers répondent à cette mort en refusant de remonter en cellule. La contestation dure plusieurs heures et l’AP décide de faire appel aux ERIS pour rétablir l’ordre.


  • La pensée d’Erich Fromm

    Par Mathilde Niel (1963)

    19 avril

    Erich Fromm pense que la société du 20e siècle est profondément malsaine. Beaucoup, subjugués par les inventions techniques, machines, gadgets, spoutniks…, et inconscients du caractère pathologique pris par notre civilisation, sont fiers de leur époque. Cependant, comment se glorifier d’une civilisation dans laquelle des blocs rivaux ont accumulé, sous forme de bombes thermonucléaires, des milliards de tonnes d’explosifs dont l’éclatement équivaudrait à cinq millions « d’Hiroshima », une seule bombe (…)


  • Montpellier : Comment accommoder le partiel

    14 avril

    Alors que les étudiant.e.s et personnels de l’université Paul Valéry sont en lutte contre les lois ORE depuis début février, la direction a pourtant décidé d’organiser des examens via internet, afin de contourner le blocage illimité (« jusqu’à la démission de Macron ») voté en AG depuis plusieurs semaines.


  • Antimilitarisme et anarchisme

    Par Luigi Bertoni (mars 1912)

    14 avril

    La façon dont le nationalisme suisse pose la question militariste est des plus adroites et ne manque pas, apparemment du moins, d’une certaine logique.


  • Comme des poulets sans tête ?

    12 avril

    Il paraît qu’il se passe quelque chose. Depuis plusieurs semaines, l’autonomie s’agite. Quelques dizaines d’étudiant.es essaient de s’organiser dans les facs au moment où les syndicats organisent des « journées d’action » sporadiques à la SNCF, dans la grande distribution et la fonction publique. Mais une multitude de luttes fait-elle un mouvement ? Peut-être. Pas sûr. Dans tous les cas, le dépassement en nombre et en idée de la situation actuelle ne se fera pas tout seul. Ni sur Facebook.


  • Hamilton (Canada) : Solidarité avec Cedar, en détention préventive suite à la balade anti-bourges

    12 avril

    Tôt vendredi matin, la police d’Hamilton a fait irruption dans une maison de certaines personnes impliquées dans l’organisation de la foire du livre anarchiste. La porte a été fracturée et une grenade flash jetée à l’intérieur et un escadron du SWAT est entré : avec leurs fusils d’assaut pointés en notre direction, l’escadron SWAT a fait sortir les personnes présentes de leur lit, dont certaines étaient nues et, à une exception près, à leur mettre les menottes. Trois personnes ont été retenues et une autre arrêtée. Cedar, un membre du collectif The Tower et notre ami précieux, a été arrêté et emmené et se trouve actuellement en détention.


  • Une critique de la composition zadiste en cours : Quand Lama fâché, Lama cracher !

    11 avril

    Ce que l’idéologie de la composition répand c’est une discipline de milieu privilégiant les liens avec la gauche syndicale, politique et associative à toute radicalité effective. Le spectacle ritualisé de l’action directe sous contrôle servant tout autant à assouvir les pulsions activistes et les affects guerriers qu’à entretenir une image faussement insurrectionnelle. Le spectacle de la contestation plutôt que la contestation du spectacle.


  • La Chine souterraine

    Par Ba Jin (mars 1928)

    11 avril

    Au cours du dernier quart du XIXe siècle, la Russie, avec ses vastes territoires et ses nombreux paysans pauvres, fut pour le monde une énigme dont la solution, à savoir la Révolution d’Octobre et la fondation du régime bolchevique, fit entrer celui-ci dans une nouvelle ère. Aujourd’hui, au XXe siècle, c’est la vieille Chine mystérieuse, elle aussi avec ses vastes territoires et ses nombreux paysans pauvres, qui est pour le monde une énigme, et sa solution passera par une grande révolution mondiale.


  • Paris : Pour un mouvement joyeux et destructeur contre le monde et sa sélection - Mardi 10 avril, 19h

    9 avril

    C’est le début d’un mouvement étudiant, des dizaines de facs sont occupées et, avec la grève des cheminots qui est en capacité de perturber la normalité, quelque chose commence peut-être… Au lieu de se demander comme tous les fossoyeurs de luttes syndicaux et Organisés « …et après ? », posons nous plutôt tout de suite la question « …et pendant ? ». A côté des AG stérilisantes et interminables qui maintiennent les catégoriques que l’on cherche à détruire, des pratiques bourgeoises et manipulatrices comme les tribunes et les tours de paroles, mises en places par ceux qui ont des habitudes politiciennes et peuvent ainsi régner, il y a partout, comme depuis toujours, des choses plus intéressantes qui se passent. Ce mouvement en devenir, parce qu’il pose la question de la sélection et donc de la réussite et de la place qui nous est laissée dans ce monde, porte en lui un potentiel subversif.


  • Il court, il court, le furet…

    9 avril

    Ces mardi et mercredi 27 et 28 mars, au moins sept perquisitions ont eu lieu dans quatre villes différentes, Limoges, Toulouse, Ambert et Amiens. Neuf gardes-à-vues ont suivi, entre deux et quatre-vingts heures. Depuis samedi, trois personnes sont placées en détention provisoire. Association de malfaiteurs, bande organisée, destruction par moyens incendiaires voilà les termes des accusations dans un flou judiciaire et un silence glaçant. Les dispositifs de gendarmeries qui se déplacent au petit matin ne passent pas inaperçus, pourtant les réactions sont timides.


  • Toulouse : Réunion d’information suite aux perquisitions et détentions de la semaine dernière à Toulouse, Limoges, Amber et ailleurs

    9 avril

    Comme déjà annoncé à divers endroits, les dernières semaines ont été riches en émotion. Perquiz dans différents lieux, GAV, détentions provisoires. On apprend que des enquêtes sont en cours depuis plusieurs mois, qu’elles concernent sans doute de nombreuses personnes et lieux à Toulouse et ailleurs, que des écoutes téléphoniques et des filatures ont eu lieu, qu’elles sont sans doute encore en cours.


  • Italie : Contre le Trans-Adriatic Pipeline et ses complices

    8 avril

    Nous ne cherchons pas de trêve. Nous cherchons une manière d’arrêter un projet scélérat de destruction. A cause de cela, ils voudraient nous intimider, à cause de cela nous ne reculerons pas.


  • Sous le choc

    5 avril

    Une dame est assassinée chez elle, à Paris, dans des conditions particulièrement sordides. Comme la dame est juive, journaux, télés et radios, tous en chœur, y vont de la phrase rituelle : « La communauté juive est sous le choc. »


  • Vivre le pouvoir, répandre les barbouzeries : Ceci est un programme

    A propos d’une expédition punitive par des amis de l’ordre sur la ZAD

    4 avril

    Que, pour en éduquer cent sans doute, l’un de ceux qui refusent d’applaudir cette normalisation se retrouve kidnappé et ligoté dans le coffre d’une voiture avec du scotch sur les yeux et la bouche, un bras et une jambe fracturés est véritablement ignoble : on ne pensait probablement pas en être arrivé là, ni que la décomposition post-moderne en cours prendrait des formes pires encore que ce que nous imaginions.


  • Réflexions et mises à jour sur le procès Scripta Manent

    C’est comme ça… Si vous y croyez

    4 avril

    Il n’y a pas de grandes réflexions à faire sur un épisode répressif, après tout il s’agit là simplement de la répétition cyclique de l’action et de la réaction. Ni même à quel point la répression joue à un jeu tordu – fait bien connu. A la limite quelques notes marginales sur le développement de ses techniques et stratégies.


  • Paris : Le véritable problème en prison, c’est la prison

    Discussion publique le vendredi 6 avril à 19h

    4 avril

    A travers l’écoute d’un document audio (22 mn) réalisé à partir d’une lettre anonyme d’un détenu qui nous invitait à « visiter » la prison de la Santé à Paris, en 2011, nous proposons de discuter des conditions de détention actuelles en France, au moment où les matons font entendre leurs complaintes assourdissantes de geôliers qui voudraient que leur activité mortifère se déroule en toute sérénité ; et alors que, depuis des décennies, l’État prévoit sans cesse de nouvelles places de prison et construit les bâtiments high tech qui vont avec cette bonne gestion. Un enfermement qui sert à la fois de menace et de punition pour une partie de plus en plus nombreuse de la population.


  • La patrie infâme

    Par Luigi Bertoni (septembre 1914)

    4 avril

    Quant au devoir d’aller au carnage, à la boucherie, nous espérons bien qu’il sera de plus en plus discuté, pour l’honneur même de notre pauvre humanité.


  • La révolution russe

    Par Alexandre Ghé (21 Avril 1917)

    3 avril

    Après dix ans de tranquillité relative et apparente, la Russie voit de nouveau éclater la révolution. Pour pouvoir se former une opinion de l’étendue et des conséquences possibles du mouvement, il faut analyser les faits qui l’ont provoqué et la situation politique actuelle du pays.


  • Bâle (Suisse) : Verdict du procès en appel contre un compagnon

    3 avril

    Vendredi dernier, le 23 mars 2018, à 8 heures du matin, notre compagnon comparaissait devant la Cour d’appel de Bâle pour des accusations portant sur la manifestation sauvage à la Freiestrasse en 2010 et les protestations contre le « Marsch fürs Läbe » en 2013. Pendant qu’il devait endurer le théâtre judiciaire dans la salle d’audience, des tracts ont été distribués [cf ci-dessous, NdSAD], des autocollants collés et des affiches collées dans la ville. Avec ce petit geste de solidarité, le procès a ainsi été sorti de la salle d’audience.


  • Récit partiel de deux perquisitions à Toulouse, et d’une visite non choisie de la ville de la porcelaine

    On ne se laissera pas Limoger

    1er avril

    6h00 du mat’, le 27 mars 2018, les gendarmes débarquent dans deux maisons toulousaines. Il y a là différentes unités : entre autres, les sections de recherche de Toulouse et de Limoges, ainsi que leurs PSIG associés (pelotons de sécurité et d’intervention de la gendarmerie). Ce qui va être pris au long de cette longue matinée, c’est du matos informatique, des carnets, de l’argent, des téléphones, mais aussi des caleçons et des taies d’oreiller, pour l’ADN. Surtout, deux personnes sont embarquées. Après un (…)


  • Possible vague de perquisitions à Toulouse, Limoge et Ambert (63) [MAJ]

    29 mars

    Une enquête est en cours depuis octobre 2017 pour des faits s’étant déroulés autour de / et ou à Limoges en septembre 2017. Le matin du 27 mars 2018, les gendarmes limougeaux, bien assistés, ont effectué deux perquisitions dans deux lieux de vie à Toulouse, ayant entraîné deux mises en garde à vue.


  • Le refus de prélèvement ADN : Un délit perpétuel

    Rassemblement de soutien le 5 avril à 14h devant le tribunal de Mende

    28 mars

    Le FNAEG est relié, grâce au super-logiciel AJDRCDS (Application judiciaire dédiée à la révélation des crimes et délits en série), à l’ensemble des différents fichiers policiers et judiciaires (80 en 2011, dont 45 non légiférés) et à tous les fichiers d’administration publique ou privée (Pôle Emploi, CAF, MSA, Impôts, Sécurité sociale, Base Élèves, opérateurs téléphoniques, banques, etc.). Il participe ainsi à ce maillage, de plus en plus serré, d’informations collectées, grâce à la massification de l’électronique et d’internet (les réseaux sociaux sont également passés au crible).


  • En cas d’envie urgente de taguer à l’extincteur

    25 mars

    Veuillez suivre la procédure décrite ci-dessous : Procurez-vous un extincteur “eau+additif” et dévissez-en la tête avec une clé n°17. Retirez la tête. Vous constaterez la présence d’une cartouche de gaz [1] fixée à celle-ci. À l’aide d’un bâton relevez le niveau d’eau contenu dans la bonbonne. Videz le contenu de la bonbonne. À l’aide d’une bouteille découpée, remplissez la bonbonne d’une peinture bien fluide, jusqu’au niveau précédemment relevé. Remontez la tête de l’extincteur. Serrez bien les boulons. (…)


  • Le militantisme exotique : Réflexions sur les films de Yannis Youlountas

    25 mars

    Trois films dans l’air du temps : "Ne vivons plus comme des esclaves", "Je lutte donc j’existe" et le tout dernier "L’amour et la révolution". Tel un chasseur d’images, ou plutôt de luttes, Yannis Youlountas prétend illustrer la résistance dans le sud de l’Europe. Les scènes s’enchaînent pour créer une apparence d’ensemble, pour représenter l’exotique avec le moindre effort. Et c’est ainsi que cet opérateur-explorateur s’invente une convergence de luttes et usurpe le rôle de l’expert. Nous sommes alors le public d’un spectacle. Notre rôle est réduit à consommer ces images et d’éprouver de l’admiration pour ce qui se passe ailleurs.


  • Récit d’un anarchiste évadé d’un camp stalinien en Bulgarie

    Par K. Atanassof (1951)

    24 mars

    Les staliniens sont fous de colère contre les anarchistes, parce qu’ils ne peuvent pas dominer leur courage et leur esprit révolutionnaire. Malgré toutes leurs tortures ou menaces, ils n’ont réussi à gagner aucun espion parmi nous. Cela les rendaient furieux. Pour eux, le fait que nous sommes dans des camps de concentration ne les satisfait pas. Ils veulent nous liquider totalement ; une liquidation avant tout morale, car la liquidation physique est plus facile. Mais ils ne réussissent pas. Dans les anarchistes ils voient les véritables révolutionnaires et ils ont peur surtout du fait que les sympathies des masses populaires se tournent de plus en plus vers nous.


  • Grenoble : Empêcher Frontex de se promouvoir en paix

    24 mars

    La police, en tenue anti-émeute est intervenue, frappant sans sommation les manifestant.e.s afin de les faire sortir. Bloquée contre un mur, des dizaines de personnes ont du faire face aux policiers sans pouvoir éviter les coups. De nombreuses personnes ont été blessées et certaines d’entre-elles ont dû être hospitalisées. Il semble qu’il n’y ait pas eu d’arrestation.


  • Bure : Retour sur le procès du 19 mars [mis à jour]

    21 mars

    Dans l’après-midi de lundi 19 mars, trois personnes étaient appelées à comparaître devant le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc pour avoir résisté contre l’expulsion du Bois-Lejuc du 22 février dernier et l’intrusion armée des (500) gendarmes dans la Maison de la Résistance à Bure, lieu d’organisation (parmi d’autres) de la lutte contre la poubelle nucléaire. D’eux d’entre elles ont fait une déclaration lors de leur procès (voir en fin d’article), sous haute surveillance des gendarmes.


  • Guerre, paix et révolution

    Par Luigi Bertoni (octobre 1915)

    21 mars

    Quelques camarades m’ont demandé de publier cette conférence, faite à Genève, et répétée à Vevey et Lausanne, qui leur a paru rencontrer, dans ses lignes générales du moins, l’adhésion du public.
    L’important, est d’arracher le monde du travail à la préoccupation exclusive de la guerre et de lutter contre la mentalité toute particulière développée par elle. En effet, chaque matin, des millions d’individus déjeunent de plus ou moins bon appétit selon les pertes infligées à l’"ennemi" la veille et annoncées par (…)


  • Bâle, Suisse : Procès en appel contre un compagnon

    21 mars

    Le 23 mars 2018 se tiendra un procès devant la cour d’appel de Bâle contre un compagnon anarchiste. Ce procès traite deux affaires remontant à quelques années.


  • Zebbi !

    Par Mezioud Ouldamer (1994)

    18 mars

    Il m’a été signalé ceci : des esprits faibles trouvent matière à me citer. Quelle horreur ! Mais qu’y puis-je ? Je ne peux pas répondre de l’usage fait d’écrits publics. Qui est à l’abri du pillage malveillant et tendancieux ? L’Internationale situationniste a été pompidolisée à la raffinerie de Beaubourg ; l’Encyclopédie des Nuisances saluée par un droitiste, elle a même bénéficié d’une mention dans un journal gouvernemental, en Algérie ; Lénine faisait ses choux gras des livres de Marx. (…) Voici pire : M. Alain de Benoist m’a adressé cette lettre :


  • Lettre ouverte à mon Assistante Sociale

    18 mars

    Chère Madame Machin, Je voulais vous écrire parce que vous avez été mon Assistante Sociale, mais sachez qu’avant tout, je cherche à toucher l’être humain et pas l’Agente Territoriale en mission. Je vais essayer de ne pas verser dans la condescendance ou le paternalisme, Cependant je voulais tenter de vous expliquer mon point de vue sur l’institution dont vous êtes la dernière représentante en date dans ma vie. Une dernière chose avant de commencer, si j’utilise beaucoup de guillemets, c’est que, (…)


  • Bure : A propos du procès du lundi 19 mars

    17 mars

    Le 22 février dernier, 2 de nos ami.es et camarades ont été arrêtées. L’une lors de l’expulsion du bois Lejuc, l’autre 8h plus tard, lorsque les flics forcent l’entrée de la Maison de Résistance à Bure. Iels sont en prison depuis.


  • Sur l’incendie de Saint-Laurent-du-Pont

    Par Guy Debord (1971)

    14 mars

    L’embrasement instantané du dancing de Saint-Laurent-du-Pont, où 146 personnes furent brûlées vives le 1er novembre 1970, a certainement causé une vive émotion en France, mais la nature même de cette émotion a été fort mal analysée, sur le moment et depuis, par les multiples commentaires.


  • Saboter l’énergie : La lutte contre la construction du gazoduc TAP dans le Salento (2013-2018)

    14 mars

    La question énergétique fait assurément partie aujourd’hui comme hier des points sensibles de la domination. Après la récupération dans les années 80 des luttes antinucléaires en France et en Allemagne (mais aussi en Suisse et en Italie) pour les dissoudre dans un nouveau capitalisme vert qui dissémine champs d’éoliennes et de panneaux solaires, tout en ayant conservé par ailleurs centrales à charbon ou nucléaires, il est temps de réinterroger à quoi sert toute cette énergie, et quel modèle de société elle sous-tend.


  • Hamilton (Canada) : A propos d’une balade fracassante à travers l’un des quartiers bourges de la ville et de représailles citoyennes

    13 mars

    Samedi 3 mars, en milieu de soirée, une balade ingouvernable est passée dans le centre-ville d’Hamilton, en Ontario. Des dizaines de commerces (bars et magasins) et de voitures de luxe ont été attaqués. Il y en aurait pour plus de 100.000 dollars de dégâts.



  • Ce n’est qu’aux bornes de notre esprit qu’est due la chimère d’un Dieu

    12 mars

    Le premier dogme qui s’offre à moi, lorsqu’on me parle de religion, est celui de l’existence de Dieu : comme il est la base de tout l’édifice, c’est par son examen que je dois raisonnablement commencer. Ô Juliette ! n’en doutons pas, ce n’est qu’aux bornes de notre esprit qu’est due la chimère d’un Dieu ; ne sachant à qui attribuer ce que nous voyons, dans l’extrême impossibilité d’expliquer les inintelligibles mystères de la nature, nous avons gratuitement placé au-dessus d’elle un être revêtu du pouvoir de (…)

  • Les Mujeres Libres dans la révolution en Espagne, une lutte dans la lutte ?

    12 mars

    Il existe un certain féminisme à prétention matérialiste (ou l’inverse, on ne sait plus vraiment) qui entend opérer une « articulation » entre les questions du genre et de la classe en construisant la notion de « lutte dans la lutte » (la « lutte de genre » serait une lutte interne à « la lutte de classe »). C’est une manière comme une autre de ménager la possibilité d’une lutte spécifique des femmes tout en ne dérogeant pas à la sacro-sainte primauté de la lecture de classe. Le mystère de la sainte trinité en somme, la triple oppression mais qui resterait sous l’égide mystérieuse et malgré tout toute puissante du rapport capital-travail.

  • Trois semaines sans visite, ça irrite !

    12 mars

    Des nouvelles du transfert de l’une des personnes condamnées pour avoir participé à l’incendie de la voiture de flic quai de Valmy en mai 2016.

  • Combattre la répression quotidienne dans les prisons

    10 mars

    Il y a encore quelques jours était publié un texte des proches d’Antonin Bernanos dans lequel elles/ils expliquaient les conditions intolérables d’enfermement qu’il subit. Samedi dernier, lors d’un événement organisé par le collectif libérons-les, Geneviève Bernanos, la mère d’Antonin, expliquait qu’Antonin vivait une situation similaire à l’ensemble des prisonnier-e-s de France. C’est ce que nous souhaitons rappeler à travers ce texte.

  • Post-modernité et management : Gouverner les subjectivités

    7 mars

    Les « stratégies » d’adaptation aux nécessités de la performance et de son corollaire, la réussite prônées par la « psychologie positive », méritent d’être considérées dans un dispositif de socialisation (productiviste) liant notre ontologie aux aléas des normes édictées par le « marché du travail » tel qu’il se transforme en ce début de XXIe siècle. Paradigme qui se décline sous forme de catalogues, de formations, de séminaires (team building), de stages avec suivi – personnalisé – par des « directeurs de (…)

  • Allemagne, 1917 : « Les matelots ne sont pas toujours rigolos »

    5 mars

    NdNF : Nous reproduisons ci-dessous un très beau texte déniché par le collectif Archives Autonomies dont les archives en ligne très diverses et larges (peut-être, dans quelques cas, trop ?) ne manqueront sans doute pas d’intéresser les amateurs de vieilleries inspirantes et révolutionnaires (comme c’est le cas des curateurs de vieilleries de ce site). On avait déjà fait écho à la mise en ligne progressive des numéros de l’excellent Réveil de Luigi Bertoni, présentant une série de points de vue (…)

  • Lettre de Laura depuis le centre pénitentiaire de Nancy (01/03/2018)

    4 mars

    Laura a été enfermée le 23 février, ainsi qu’un autre, dans la foulée des évènements qui ont suivi l’expulsion du Bois Lejuc, forêt occupée à Bure (Meuse) depuis un an et demi contre un projet de centre d’enfouissement de déchets nucléaires. Le jour de l’expulsion, la presse faisait état de « sept gardes à vue en cours, une à la suite de l’évacuation du bois Lejuc et six pour outrages et/ou violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique dans le cadre d’une perquisition menée à la Maison de résistance à Bure dans l’après-midi ». Pour le moment nous n’en savons pas beaucoup plus, mais nous saluons Laura, chaleureusement et solidairement.

  • En finir avec la République des professeurs

    4 mars

    La mobilisation contre les lois Blanquer et Vidal ne prend pas. Oui, les manifestations sont toujours plus clairsemées. Hé quoi, où êtes-vous les professeurs de tout le pays, les enseignants chercheurs, les personnels administratifs, les étudiants, les lycéens ?

  • Paris : Programme de mars à mai 2018 aux Fleurs Arctiques

    1er mars

    Pendant que les matons se mobilisent pour leur « sécurité », en faisant oublier que c’est au dépend des prisonniers qu’ils enferment, frappent, torturent, que leurs revendications s’établissent, et que leur mouvement même empire de manière inacceptable le sort des prisonniers (…)

  • Les actions des Cangaceiros contre la taule (1990)

    1er mars

    L’opération de sabotage menée contre différentes entreprises impliquées dans la construction des nouvelles prisons a commencé fin avril 1989. Quiconque a accepté de prendre part à ce programme de construction s’est trouvé de fait exposé à quelques représailles de notre part. Puisque nous risquons d’être à tout moment parmi les victimes de ce « programme des 13.000 », nous avons pu assouvir partiellement une colère bien naturelle et rompre avec la déliquescence de notre époque qui veut que l’on puisse faire tout et n’importe quoi pourvu que les raisons en soient financières ou étatiques. Il était grand temps de mettre un peu de morale dans les affaires publiques et de faire en sorte que toute entreprise fomentée contre nous ne restât pas totalement impunie.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 4870


Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | D'autres sites