forumarticles Section Audio La Fanzinotheque brochures journaux nouscontacter Acceuil
Accueil

Non Fides - Base de données anarchistes

Burn all flags !
In English In Italiano Im Deutschen En Español العربية По-русски Ελληνικά 日本語で。 Srpskohrvastski In het Nederlands
Em português Suomi Turkce Bahasa Indonesia Cestina Polski Català Esperanto

  • Considérations additionnelles sur les multiples complaisances envers le négationnisme à partir des récentes prises de position de Claude Guillon

    31 août

    Il y a quelques jours, Claude Guillon m’a demandé, par mail, s’il était possible de placer sur son blog, Lignes de force, Pour en finir avec d’insupportables complaisances. Il l’avait reçu depuis plusieurs semaines, donc précédemment à l’invraisemblable et furieuse polémique qu’il a déclenchée récemment en publiant La Discordia, les « dieux », la mort, l’humour, le mauvais goût et les fascismes… Polémique qui perdure depuis, crescendo, à travers le refus épidermique d’accepter les moindres critiques, refus accompagné de vagues d’invectives, d’insultes et même de menaces de mort qui culminent dans la Lettre ouverte à un jeune homme « hors de lui ». De telles crises de peste émotionnelle suffiraient déjà pour avoir envie de l’envoyer paître. Mais, avec moi, par mail, la demande est rédigée avec beaucoup de précaution et de retenue, beaucoup trop d’ailleurs. Pourtant, l’objet de mon recueil de lettres, comme le titre l’indique, est de contribuer à « en finir avec la complaisance », concernant « l’existence de préjugés antisémites dans les milieux présumés révolutionnaires, y compris anarchistes. A reconnaître et à combattre en tant que tels ». Ce qui concerne donc de facto, comme je le démontre dans les paragraphes qui suivent, les prises de position erratiques de Guillon lui-même. C’est le moins que je puisse dire.


  • Demande officielle pour obtenir d’être sur toutes les listes noires

    Par Armand Robin (novembre 1946)

    30 août

    Messieurs les officiels commis à la poésie, ayant appris par Le Littéraire l’existence surprenante de votre Comité d’Épuration pour les Lettres, je viens vous demander de prendre une sanction contre moi.


  • Ce mensonge sublime qui interprète la faiblesse comme liberté

    Par Friedrich Nietzsche (1887)

    28 août

    Revenons à notre problème de l’autre origine du concept de l’ « homme bon », au problème de l’homme bon tel que l’homme du ressentiment l’a imaginé ; ce problème attend une solution. Que les agneaux en veuillent aux oiseaux de proie, voilà qui ne surprend personne : pourtant il n’y a pas de raison d’en vouloir aux grands oiseaux de proie de ce qu’ils ravissent de petits agneaux. Et si les agneaux se disent entre eux « ces oiseaux de proie sont méchants ; et celui qui est aussi peu que possible un oiseau de (…)


  • La Formation des religions

    Par Élie Reclus (1894)

    27 août

    Donc, au lieu d’expliquer les superstitions vulgaires par les religions officielles, ainsi que cela se pratique généralement, nous expliquerons les religions par la superstition, grâce à laquelle nous faisons rentrer dans le cercle normal du développement ces religions multiples, qui ont soulevé, chacune se donnant pour la Vérité, et qualifiant sévèrement toutes ses rivales ; nous leur assignons un principe, un développement, une fin ; nous trouvons leur place dans l’évolution universelle.


  • Il faut du vent pour que le feu se propage

    24 août

    Tout milieu, aussi minuscule soit-il, tend à se clôturer. On part de la critique en dénonçant ce qui existe, puis on arrive aux propositions concrètes quant à comment réagir et on s’accroche à celles-ci, comme s’il s’agissait d’un salut jamais découvert auparavant. La critique est réduite à la forme du slogan, les propositions deviennent des modèles à poursuivre pour les initiés, pour ceux qui partagent les mêmes soucis par rapport au monde qui nous entoure. Il ne reste qu’à répéter la même formule jusqu’à ce que ça se « généralise ».


  • Audio : Pour une critique de l’idéologie identitaire (racialisme et islamophopbie)

    24 août

    Émissions thématiques de la web radio Vosstanie en plusieurs parties. Nous vous proposons ici l’émission du 25 Juin 2016 : Une discussion après deux débats à La Discordia (deux débats que l’on peut télécharger ci-dessous).


  • Ce sont des empoisonneurs

    Ils nous mentent. Dieu, Allah, Yahvé n’existent pas. Il n’y a pas de vie après la mort.

    24 août

    Ces sinistres illusions sont entretenues afin de nous faire accepter tout le carcan de normes morales et de règles sociales qui nous font vivre en esclaves, dans l’enfer qu’est ce monde. Un enfer bâti par les pouvoirs d’État, par le capitalisme et aussi par les religieux.


  • Un défi : Propager la grève dans chaque centre de détention, centre jeunesse et prison au Canada !

    22 août

    Ceci est un défi lancé à toute personne appuyant la grève des prisonniér.e.s du 9 septembre, mais qui n’est pas activement impliqué jusqu’à maintenant.
    Pour que cette grève ne puisse pas être étouffée par des gardiens violents et par des censeurs qui veulent à tout prix faire passer cela sous silence, sa propagation se doit d’outrepasser leur contrôle. Puisque la communication entre personnes incarcérées est strictement interdite par les autorités carcérales, c’est notre responsabilité de rendre possible (…)


  • Strasbourg : du sursis pour mater la révolte et la solidarité

    22 août

    Compte rendu du procès de deux personnes arrêtées pendant les évènements contre la loi El-Khomri à Strasbourg. [Pour rappel, Strasbourg : Rassemblement contre la répression du mouvement en cours]


  • Sospel (Alpes-Maritimes) : Compte rendu d’une action contre la militarisation

    21 août

    Une trentaine de personnes se sont retrouvées lors du marché de Sospel jeudi 11 août, village de 3500 habitants limitrophe de l’Italie, pour dénoncer la militarisation de la région. Après avoir refusé collectivement de décliner leur identité aux gendarmes présents rapidement sur les lieux, des discussions se sont engagées avec les passants sur la présence massive des forces armées et du passage d’exilés dans la région. Le groupe s’est ensuite rendu à la gare où les contrôles au faciès sont quotidiennement effectués, afin de visibiliser les rafles et tenter de les empêcher. Le texte ci-dessous a été distribué :


  • Un autre compagnon de Barcelone en prison (et extradé) pour l’affaire des expropriations de banques en Allemagne

    19 août

    Le mardi 21 juin dernier à l’aube, le Corps des Mossos d’Esquadra a défoncé la porte de la maison d’un compagnon anarchiste de Barcelone, où il vivait avec sa compagne et d’autres colocataires. Tous ont été réveillés pointés par des armes à feu et ont été menottés durant des heures, tandis que la police perquisitionnait et dévastait le domicile, situé dans le quartier del Eixample. Finalement, le compagnon a été arrêté et transféré à Madrid, où l’Audiencia Nacional a ordonné sa détention préventive sur la (…)


  • Et Claude Guillon créa l’excommunication… et oublia le négationnisme

    18 août

    Remarque préliminaire : ce texte apparemment nécessaire — vu le niveau de publicité et les imprécisions majeures diffusées — a été écrit suite au premier texte de Claude Guillon publié le 29 juillet. Depuis il persiste, signe et aggrave les menaces et les attaques personnelles, s’enfonçant tout seul dans une guerre privée à propos d’un épisode qui n’a rien à voir avec lui. S’il s’agit de refuser la violence interpersonnelle, d’autres épisodes récents ont eu lieu, de notoriété publique, dont un a tout (…)


  • La Haye (Pays-Bas) : Interdiction de territoire contre des anarchistes dans un contexte de répression plus large

    18 août

    Le 3 août , plusieurs anarchistes à La Haye (Pays-Bas) et un autre en dehors de la ville ont reçu une lettre du maire ayant comme intention d’imposer une interdiction de territoire de deux mois pour le ‘Schilderswijk’, un quartier de la classe ouvrière et d’immigrés dans le centre de la ville. Le maire entend utiliser la prétendue « loi football », qui est désormais utilisée contre des militants politiques (sic) pour la première fois. Ces derniers temps, les anarchistes à La Haye ont du faire face à pas mal de répression, en grande partie venant directement du maire.


  • Suisse : Désarticuler le monde de l’autorité

    18 août

    Un mois est passé depuis l’attaque de l’antenne de Zurich—Waidberg, un mois de silence suspicieux du côté des médias et des autorités. Ce n’est que la semaine dernière qu’ont commencé à sortir les premiers détails, et on apprend par les médias que l’antenne en question n’était rien moins que le système radio d’urgence de la police de Zurich, qui devrait entrer en fonction au cas où le système radio normal ne fonctionnerait plus. Les câbles à la base de cette antenne ont été livrés aux flammes, causant des (…)


  • Saute ma ville

    15 août

    Elle se relève, s’étale de la mayonnaise sur le visage en dansant, grimace, allume le gaz, pose doucement sa tête sur la gazinière, attend. Le film s’achève sur un plan noir, et le bruit de plusieurs explosions. La jeune fille a fait sauter la tour HLM, la ville, le quotidien aliénant des tâches ménagères, et elle avec.


  • Bâle (Suisse) : Actualisation de la situation des compagnons incarcérés suite à la balade sauvage du 24 juin

    15 août

    Suites judiciaires de la manif sauvage du 24 juin : prolongation de la détention préventive pour les sept personnes incarcérées et une huitième personne jetée en prison.
    Ce qui suit est une mise-à-jour concernant la situation des sept personnes de Bâle en détention préventive qui ont été arrêtées à la suite d’une balade le 24 juin.
    Depuis cette semaine, ce qui était de toute façon prévisible est désormais clair. Le tribunal a prolongé la durée de détention en préventive, certainement de quatre à six (…)


  • Le 9 septembre prochain aura lieu une grève nationale d’ampleur dans les prisons américaines - Solidarité !

    13 août

    Des prisonniers à travers les USA vont démarrer une gréve. Certains vont refuser de travailler, certains de se nourrir, d’autres arrêterons d’obéir aux ordres. Ils vont prendre d’énormes risques, pas seulement pour leur liberté, mais pour un monde sans esclavage ni coercition. Assurons la solidarité à l’extérieur pendant qu’ils se révoltent à l’intérieur.


  • Bologne : Un anarchiste arrêté et incarcéré pour possession de matériel explosif

    13 août

    Nous vous informons que dans la soirée du mardi 2 août, suite à une dispute à la maison, notre compagnon Divine a trouvé la police à sa porte. Les merdes sont tout de suite entrées chez lui et ont mené une perquisition, puis appelé la DIGOS [police politique italienne ; NdT]. La presse du régime a écrit que lors de cette perquisition les flics ont trouvé des objets et substances d’utilisation quotidienne qui, une fois mélangés entre eux avec une capacité d’alchimiste, auraient pu devenir un engin explosif. Ils ont trouvé aussi des nombreux écrits anarchistes. Comme tout le monde le sait, chez un anarchiste, même de la soupe périmée peut devenir une arme.


  • Grèce : Fin de cavale brutale pour les compagnons Marios Seisidis et Kostas Sakkas [Mise à jour 11/08]

    11 août

    Le jeudi 4 août, dans l’après-midi, les anarchistes Marios Seisidis et Kostas Sakkas ont été arrêtés près de la ville de Sparte dans le Péloponnèse après un contrôle routier et une course-poursuite. Ils ont refusé de se soumettre à la prise d’empreintes digitales et de se faire photographier pour l’identité judiciaire et ont été transféré le vendredi 5 août à Athènes où ils sont passés devant le procureur qui a reconnu les accusations suivantes : vol (pour la voiture), usage de faux (papiers d’identité et fausses plaques minéralogiques), rébellion, fausses déclarations et deux infractions au code de la route. Ils doivent passer ce samedi devant le tribunal pour être jugés. Les compagnons rapportent s’être fait tirer dessus par les flics alors qu’ils n’étaient pas armés, ils ont tous les deux été sévèrement tabassés.


  • A propos de la bombe de Toulouse…

    Tract trouvé dans les rues de Paris, mars 1976

    10 août

    Elle a éclaté près de la caserne de la C.R.S. 27 où Ponia [Michel Poniatowski, ministre de l’Intérieur de 1974 à 1977] devait venir le lendemain matin et toutes les suppositions ont été faites par la presse — de l’attentat anarchiste contre Ponia à la machination politique téléguidée par l’Algérie. Pour nous, elle a éclaté plus fort que pour tous, car elle a tué deux copains : Robert et Diego.


  • Les comptes fantastiques de Paul Rassinier

    10 août

    Je ne suis pas ici pour « juger » Paul Rassinier. Lucien Febvre rassembla un jour deux études « contre les juges suppléants de la vallée de Josaphat. » S. Thion parle des « incroyables calomnies dont il a été la victime » (p.60). Il accorde « qu’on trouve dans ses écrits des outrances de langage et, parfois, des affirmations discutables », mais il conclut : « Il faudra bien,un jour, réhabiliter Rassinier » (p. 165). Quant à Faurisson : « Révolutionnaire authentique, résistant authentique, déporté (…)


  • Qui était l’anarcho-négationniste Paul Rassinier (1906-1967) ?

    9 août

    Né le 18 mars 1906 à Bermont (Territoire de Belfort) ; mort le 28 juillet 1967 à Asnières (Seine). Instituteur pacifiste ; membre successivement du PC, de la S.F.I.O., de la Fédération Anarchiste, de l’Alliance Ouvrière Anarchiste. Résistant, arrêté en novembre 1943 et déporté. Député socialiste SFIO durant deux mois à l’automne 1946. A partir de 1950 auteur d’une dizaine d’ouvrages dont plusieurs ont fait de lui l’auteur de référence des "négationnistes" d’aujourd’hui.


  • Le 9 juin à Santiago du Chili…

    9 août

    Jeudi 9 juin 2016, au beau milieu d’une des avenues centrales de Santiago dénommée Libertador Bernardo O’Higgins, à l’intersection d’Alameda et de Cumming, c’est une toute autre scène qui a marqué les esprits, déchaînant des commentaires indignés à la chaîne et provoquant l’ouverture d’une enquête judiciaire express. Alors que tout aurait pu continuer tranquillement, entre slogans gauchistes et folklore lycéen, un petit groupe de personnes cagoulées est en effet entré par une porte latérale dans un vieil édifice déclaré Monument National en 1989, à savoir la vénérable Eglise de la Gratitude Nationale.


  • Not a safe space

    6 août

    1.
    On observe depuis plusieurs années une utilisation plus courante du langage et des pratiques de l’anti-oppression. S’il est important d’analyser les structures, les mécanismes et les relations de pouvoir, la tournure morale qui émerge de ce processus nous préoccupe. La prise de conscience critique, socle de toute politique d’émancipation, fait place à l’installation d’espaces sous haute surveillance et à des interventions dont les méthodes rappellent celles de n’importe quel pouvoir normatif (qu’on (…)


  • Quatre abandons et une abolition

    4 août

    L’identité est extérieure à l’individu. Elle est la conséquence de son appartenance imposée à une catégorie sociale qui lui est préexistante. Ces catégories sociales sont arbitraires – pourquoi être femme, noire, lesbienne ou prolétaire sont des catégories sociales et pas le fait d’être yeux-verts, ambidextre, albinos ou intolérant au lactose ? – et déterminent si les individus qui y sont classés vont subir ou non de l’oppression. S’identifier à une catégorie, c’est faire sienne son oppression ou alors assumer son rôle de bourreau comme étant constitutif de sa personne.


  • Zurich, Saint-Gall, Bâle (Suisse) : Ding Dong – C’est l’Etat !

    4 août

    Dimanche 10 juillet ont été menées de nouvelles perquisitions à Zurich et Saint-Gall. Cette fois elles ont été au nombre de trois. De ce que nous avons pu comprendre, le mandat de perquisition a été autorisé par le procureur de Zurich pour les charges d’ "incendie volontaire et autres". Dans une note un peu plus détaillée du mandat de perquisition, il était évident qu’il s’agissait de l’"attaque incendiaire contre l’antenne de télécommunications Waidberg, 8037 Zurich" survenue au cours de la nuit de ce même dimanche.


  • Espagne : Dossier classé contre les compagnon-ne-s de l’Opération Pandora 2 !

    1er août

    Par différents biais nous est parvenue la bonne nouvelle selon laquelle le dossier contre les compagnon-ne-s réprimé-e-s dans le cadre de la seconde partie de l’Opération Pandora a été classé.


  • Pour en finir avec d’insupportables complaisances  !

    A propos de l’existence de préjugés antisémites dans les milieux présumés révolutionnaires, y compris anarchistes. A reconnaître et à combattre en tant que tels.

    1er août

    Préambule
    Les lettres qui suivent concernent la question de l’antisémitisme sous drapeau «  révolutionnaire  ». Elles résultent de discussions qui furent entamées à La Discordia, il y a quelques mois, avec l’un de ses membres, en l’occurrence STX, qui s’en est récemment retiré. J’ai présumé qu’il ignorait les dizaines d’années de polémiques sur la question. Polémiques dont il n’est pas inutile de rappeler la teneur, vu le rôle que joue de nouveau l’antisémitisme en France, sous diverses couvertures idéologiques, (…)


  • Prisons de Haute Sécurité et peines alternatives : Les deux faces d’une même pièce

    Ou comment le monde carcéral étend ses frontières en silence

    30 juillet

    Ce texte est la retranscription d’une présentation orale effectuée par deux compagnon/nes de Paris à Athènes (Grèce), le vendredi 23 janvier 2015, à l’occasion d’un week-end d’événements pour les prisonniers en lutte organisé par la Caisse de Soutien des Combattants Emprisonnés en Grèce (Tameio).


  • Mexique : sur l’auto-dissolution des "Cellules Autonomes de Révolution Immédiate–Praxedis G. Guerrero"

    29 juillet

    Il faut être authentiques et créatif-ve-s, il faut chercher nos propres chemins, entrevoir nos propres horizons, créer nos propres projectualités et projets de lutte et cesser d’essayer d’imiter les guérillas rouges, arrêter de vouloir se mettre « à leur niveau » et de fanatiser leur image visuelle ou le fétichisme des armes, laisser de côté et critiquer la glorification des attaques armées spectaculaires qui s’imposent elles-mêmes comme la forme supérieure de lutte ou d’attaque face aux attaques plus simples.


  • Pourquoi sommes-nous anarchistes ?

    Par Élisée Reclus (1889)

    27 juillet

    Mais pourquoi se presser, nous disent tous ceux qui, pour se dispenser d’agir eux-mêmes, attendent tout du temps. La lente évolution des choses leur suffit, la révolution leur fait peur. Entre eux et nous l’histoire a prononcé. Jamais aucun progrès soit partiel, soit général ne s’est accompli par simple évolution pacifique, il s’est toujours fait par la révolution soudaine. Si le travail de préparation s’opère avec lenteur dans les esprits, la réalisation des idées a lieu brusquement : l’évolution se fait dans le cerveau, et ce sont les bras qui font la révolution.


  • A relire en ce moment--------------------------------

    Un homme est mort [2010]

    25 juillet

    Nous ne savons rien sur la vie de cet homme, ce qu’il était, ce qu’il pensait. Aussi ne nous lui feront pas l’outrage de devenir ses camarades post mortems ou d’en faire un martyr. Seulement, sa mort nous rappelle tragiquement comment l’État peut frapper dans notre chair quand bon lui semble, combien nous sommes soumis à un monde de mort ou tabasser un individu refusant de se soumettre à un contrôle à coups de matraques, lacrymos et décharges électriques est défendable (bien que peut être accommodable pour certains) et répandu.


  • A relire en ce moment--------------------------------

    Quelle vérité, quelle justice ? [2014]

    25 juillet

    Combien de fois entend-on réclamer « vérité et justice » ? Vérité : que le comportement « criminel » de quelque flic soit reconnu (et, du coup, que le comportement « correct » soit rétabli). Justice : que les responsables soient punis (pour que le système reste le même). Et à qui les réclame-t-on ? A la Justice, celle des tribunaux, bien sûr ! Cette Justice pour laquelle les flics travaillent et qui n’existerait pas sans police. Quelle vérité et quelle justice, donc ? Celles que la Justice, instrument du pouvoir politique, économique et moral, voudra bien nous accorder. Cela revient à cautionner le pouvoir lui-même et ses serviteurs. Il s’agit d’un cercle vicieux d’où on ne sait plus sortir.


  • Besançon : On n’a pas de tickets, mais on a des pavés !

    Ou quand le mot “incontrôlables” prend tout son sens…

    24 juillet

    Comme souvent, le dernier tramway en direction du quartier des 408 et de Planoise fait régulièrement l’objet de contrôles accrues par les chiens zélés de “Ginko – Besançon Mobilités” (qui appartient à la multinationale des transports “Transdev”). Ces derniers sont souvent accompagnés par la police, qui a accentué sa présence dans les transports pour intimider tous ceux qui ne veulent et/ou ne peuvent pas payer pour se déplacer, mais aussi pour épauler les contrôleurs durant leurs opérations de traque aux (…)


  • Autour de braquages à Aachen : un peu de lumière sur l’enquête qui a mené à l’incarcération de la compagnonne de Barcelone

    24 juillet

    Une brève note de presse diffusée par le Cos des Mossos d’Esquadra annonçait le 13 avril dernier l’opération policière au cours de laquelle a été arrêtée à Barcelone la compagnonne actuellement incarcérée à Cologne (Allemagne), accusée d’avoir expropriée une agence bancaire dans la ville de Aachen [Aix-la-Chapelle].



  • Pays-Bas : La compagnonne arrêtée le 6 juillet à Amsterdam libérée

    24 juillet

    Le 15 juillet, notre compagnonne a été libérée. Ceci ne signifie pas pour autant que les accusations dont elle fait l’objet sont abandonnées, mais un juge a décidé qu’elle pouvait attendre le procès concernant son extradition dehors. Elle doit se soumettre à quelques conditions, comme celles de céder son passeport et d’aller signer une fois par semaine au commissariat.

  • Jusqu’ici tout va bien ?

    21 juillet

    Le clivage à l’œuvre autour de ces questions se doit donc d’être clarifié et travaillé de manière réfléchie. À plus forte raison dans la situation actuelle, le racialisme ne peut mener qu’à la guerre de tous contre tous. Cette offensive politique est lourde de conséquence pour tous, et d’un point de vue révolutionnaire c’est un point de rupture. Où en serons nous dans quelque temps si elle s’avérait victorieuse ? Tôt ou tard, il va bien falloir choisir son camp et le plus tôt sera le mieux.

  • Aux conscrits

    21 juillet

    Camarades,
    Dans quelques jours, la plus belle et la plus douce des patries va ordonner à une partie d’entre vous d’avoir à déserter la demeure familiale, à s’arracher aux tendres affections d’un père, d’une mère, d’une amante ou des amis pour subir un encasernement de deux années.

  • Les flots humains n’ont que faire de vos digues…

    21 juillet

    On pourrait se désespérer à nos époques d’être qualifiés ou même insultés par des "libertaires" de "néo-marxistes" et par des "marxistes" d’anarchistes. Ce n’est pas le cas, voila plutôt une chose salutaire !

  • Solidarité avec les anarchistes accusées de braquages de banque à Aix-la-Chapelle (Allemagne)

    16 juillet

    Ces dernières semaines, plusieurs anarchistes ont été arrêtées en Espagne et aux Pays-Bas sur l’ordre de la police criminelle allemande. Une compagnonne a déjà été extradée en Allemagne, une autre est détenu en prison aux Pays-Bas. L’enquête concerne plusieurs braquages de banque en 2013 et 2014 dans la ville d’Aix-la-Chapelle.

  • Sans chichi - Réponse à des contributeureuses qui appartiennent à tous et à qui tous appartiennent

    16 juillet

    Si nous écrivons ces quelques lignes, rentrant dans des non-débats inutiles qui charrient bien plus que des positionnements théoriques ou pratiques, dans des coupages de cheveux en quatre(-pages) qui n’intéresseront que très peu de lecteurs et contributeurs, ce n’est pas tant par choix que par sollicitation. Nous n’avons aucun amour pour ces petits jeux de joutes fatigants et chronovores qui ne semblent répondre qu’aux exigences narcissiques de ceux qui se distancient des attaques des autres et y vont de leur petit commentaire sous les yeux des flics. Ce débat s’arrêtera donc, en ce qui nous concerne, après cette réponse, parce qu’il est inintéressant pour tous et incompréhensible pour la plupart. Son caractère public n’est pas de notre choix.

  • Berlin (Allemagne) : Nuit enflammée contre la ville des riches

    16 juillet

    La soirée de ce samedi 9 juillet en solidarité avec les maisons occupées et les squats de la Rigaerstrasse (et notamment avec le squat ‘Rigaer94’ expulsé le 22 juin dernier, ce qui avait immédiatement mis le feu à la ville) s’annonçait enflammée. L’État avait bien sûr anticipé les multiples appels au désordre à la suite de l’expulsion et les attaques diverses en solidarité lui ont rappelé ce à quoi il pouvait s’attendre (cette manifestation n’étant qu’une étape dans la lutte polymorphe contre les responsables (…)

  • Si Dieu est, l’homme est esclave ; or l’homme peut, doit être libre, donc Dieu n’existe pas

    8 juillet

    Toutes les religions, avec leurs dieux, leurs demi-dieux, et leurs prophètes, leurs messies et leurs saints, ont été créées par la fantaisie crédule des hommes, non encore arrivés au plein développement et à la pleine possession de leurs facultés intellectuelles ; en conséquence de quoi le ciel religieux n’est autre chose qu’un mirage où l’homme, exalté par l’ignorance et la foi, retrouve sa propre image, mais agrandie et renversée, c’est à dire divinisée.

  • La répression est magique

    7 juillet

    La répression tombe sur ceux dont l’Etat peut craindre, à tort ou à raison, une certaine capacité subversive, sur ce qui fait ou pourrait faire désordre. C’est le mécanisme par lequel le pouvoir arrête ce qui est en mouvement, s’attache à geler la dynamique de la lutte, à la glacer dans un instantané qui va être scruté, reconstruit, et dont il va falloir s’expliquer, à l’entraver aussi en essayant d’engluer ceux qui entendent ne pas se laisser faire dans l’anti-répression.

  • Paris : Quelques infos sur les gardes-à-vue (et perquisitions) du mardi 28 juin 2016

    5 juillet

    Mardi 28 juin au petit matin, cinq personnes ont été arrêtées à leur domicile par des flics de la police judiciaire et placées en garde-à-vue dans le cadre d’une enquête pour les faits de (à peu près) : participation à une manifestation malgré interdiction administrative, participation avec ou sans arme à un attroupement avec dissimulation du visage, participation à un groupement formé en vue de commettre des violences contre des personnes ou des destructions de biens, et association de malfaiteurs.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 4420


Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | D'autres sites