forumarticles Section Audio La Fanzinotheque brochures journaux nouscontacter Acceuil
Accueil

Non Fides - Base de données anarchistes

Burn all flags !
In English In Italiano Im Deutschen En Español العربية По-русски Ελληνικά 日本語で。 Srpskohrvastski In het Nederlands
Em português Suomi Turkce Bahasa Indonesia Cestina Polski Català Esperanto

  • Lettre ouverte à la rédaction de "Science & Vie"

    Je vous souhaite à tous de beaux cancers

    18 septembre

    Votre dossier est donc destiné à nous faire accepter l’inacceptable, puisque Jacques Repussart de l’IRSN l’a dit : « il faut imaginer l’inimaginable ». Ceux qui posaient encore récemment aux maîtres de l’atome ont enfin compris qu’il leur fallait avouer une bonne fois pour toutes : qu’ils nous tiennent tous en otages, pro comme anti, au nom du « progrès » technique dont on nous rebat les oreilles et qui est désormais le seul horizon qui fasse sens pour une société qui n’en a plus. Que nous avons intérêt à filer doux et à accepter avec reconnaissance notre rôle de victimes consentantes, puisque la majorité à déjà tout accepté au nom de la mythique indépendance énergétique.


  • Conseils aux mouchards

    Dans Le Père Peinard (1898)

    15 septembre

    Tous les marloupiers qui, pour quelques pièces de cent sous, remuent la casserole et dégringolent dans la mouchardise devraient bien ruminer l’histoire suivante.


  • A couteaux tirés avec l’Existant, ses défenseurs et ses faux critiques

    11 septembre

    Enfin, s’il est un point qui nous tient particulièrement à coeur, c’est de sortir de la tyrannie du nombre qui sert trop souvent d’excuse à la résignation ou à l’expectative. Agir à peu et sur des bases claires ne signifie en effet pas forcément agir isolément. Si on sait que quelques nuages noirs suffisent à obscurcir le ciel, on sait également que tout objectif de lutte spécifique que l’on pourrait mener à quelques-uns contient aussi en soi, potentiellement, la violence de tous les rapports sociaux. La question n’est alors pas de voir autour de soi un océan plus ou moins vaste d’esclaves, mais de savoir ce que nous voulons, nous.


  • Assassins patentés

    Par Albert Libertad (1900)

    11 septembre

    Douze honnêtes bourgeois, commerçants ou industriels patentés, viennent pour clore dignement l’année 1899, si féconde en infamies, en turpitudes, de commettre un monstrueux forfait.
    L’armée, la calotte, l’aristocratie, la magistrature, pourvoyeuses habituelles de fusilleurs, d’inquisiteurs, de sabreurs, de pédérastes et de faussaires, viennent d’être dépassées par la bourgeoisie. Cette sœur cadette a voulu se montrer digne de ses aînées.


  • Mexique : texte du compagnon Carlos López « Chivo » : Ce qui stagne, pourrit

    9 septembre

    Pour qui a décidé de passer de la parole à l’agir insurrectionnel et de le porter dans tous les aspects de la vie où c’est nécessaire, il est essentiel d’entrer dans des réflexions permanentes et de reconsidérer sans cesse pensées, instruments et stratégies de lutte. Cela afin de de ne pas tomber dans des dynamiques de passivité, qui se révèlent stériles et contre-productives à l’heure d’attaquer.


  • Domokos (Grèce) : la transition vers les prisons de type C s’accélère...

    7 septembre

    NOTA BENE : Bien que nous ne pensons pas que la loi dont parle ce texte (concernant le nouveau système des prisons de type C en Grèce) soit une loi fasciste, nous traduisons cette nouvelle, révélant l’accélération de cette transition aussitôt arrivée dans un creux de la lutte contre celle-ci (largement documentée sur ce site au cours des derniers mois). Cette loi, et le système qui l’a produit sont bien démocratiques, et c’est là tout le problème. De Domokos à Fleury, à bas la démocratie et ses prisons, solidarité avec les prisonniers en lutte.


  • La prison de La Santé vidée... pour mieux enfermer

    6 septembre

    La prison de la Santé vient d’être vidée de ses 920 prisonniers... une bonne nouvelle ? Pour sûr non, car les détenus, ils ne les ont bien sûr pas libérés, mais transférés dans d’autres maisons d’arrêt, principalement Fresnes (94) et Fleury-Mérogis (91), d’autres dans le tout nouveau centre pénitentiaire d’Orléans-Saran par exemple, bien souvent plus loin de leurs proches.


  • Contre la construction de la nouvelle prison à Valence

    5 septembre

    Courant 2015, une nouvelle prison est sensée ouvrir dans le quartier de Briffaut à Valence. Avec deux maisons d’arrêt et un quartier maison centrale, cette horreur enfermerait 456 personnes, presque 3 fois plus que la maison d’arrêt actuelle.


  • Mexique : Pourquoi avoir attaqué le secrétariat des communications et transports ?

    3 septembre

    5E : au sujet de nos compagnon.ne.s anarchistes prisonnièr.e.s
    Le 5 janvier 2014 les compagnon.ne.s anarchistes Carlos López Martin “El Chivo”, Fallon Poisson et Amélie Pelletier ont été arrêté.e.s dans la ville de Mexico, suspecté.e.s d’être les responsables de l’attaque de l’un des bureaux du Secrétariat des Communications et Transports (SCT). Carlos se trouve dans la prison Reclusorio Oriente et Amélie et Fallon dans le Reclusorio de Santa Martha après avoir terminé une détention préventive de 40 jours (...)


  • Besançon : Affiche contre la rénovation urbaine à l’occasion de l’inauguration du tramway

    3 septembre

    A propos de l’inauguration festive des 30 et 31 août à grands coups de propagande publicitaire / médiatique, et d’évènements culturels subventionnés par la mairie socialiste.
    Parce qu’on est jamais mieux fliqués que par ses déplacements avec leur carte à puce électronique nominative.
    Parce que, quand on n’a pas de thunes pour se déplacer, on vit avec l’angoisse permanente de faire face aux contrôles des chiens de Ginko et de leurs chauffeurs zélés…
    Parce que c’est une aubaine pour les entreprises du BTP (...)


  • Du centre de rétention de Vincennes à Ferguson : pouvoir assassin !

    29 août

    Toujours la même histoire. L’État ne dira sans doute jamais ce qui c’est exactement passé ce 21 août 2014 dans la voiture de flics de l’unité d’escorte qui emmenait Abdelhak Goradia du centre de rétention de Vincennes à l’aéroport de Roissy d’où il devait être expulsé. Abdelahak est mort. Les flics lui ont fait croire qu’il allait voir l’infirmière, ils lui ont mis des menottes, un casque sur la tête et l’ont saucissonné pour être sûr qu’il ne résiste pas. Il est mort asphyxié, étouffé. La police a déclaré qu’il était mort naturellement, d’une crise cardiaque, puis ils ont dit qu’il s’était fait volontairement vomir. C’était la deuxième tentative d’expulsion ; lors de la première les flics s’étaient déjà montrés violents et acharnés et c’est le commandant de bord qui avait refusé de le prendre à bord de l’avion.


  • Mexique : Deux lettres de Carlos (mai 2014)

    "La tête haute pour ce qui reste à venir" et "Rêver éveillé"

    28 août

    La tête haute pour ce qui reste à venir
    Cher-es ami-es et compagnon-nes, J’écris mû par l’envie de vous saluer en envoyant une accolade chaleureuse et sincère à chacun-e qui pourra me lire. Je veux aussi partager avec vous un certain nombre de choses, sans chercher à « plaire » à personne, mais sans doute avec l’envie de provoquer quelque débat.
    J’aimerais dire que je vais bien, mais comment cela pourrait-il être le cas pour quiconque vit la prison/société dans laquelle nous nous dépêtrons tous et (...)


  • Frapper là où ça fait mal

    25 août

    Au petit matin du mercredi 23 juillet, un incendie s’est déclenché dans une installation de la SNCF (un poste d’aiguillage), à Vitry-sur-Seine (94). Pas si étonnant que ça : si on lit les faits divers sur les torchons locaux on trouve souvent des épisodes de ce genre. Accident technique, manque d’attention de la part du personnel, chaleur (?)… Ou bien malveillance. L’acte de quelqu’un qui voulait peut-être juste s’amuser, ou bien qui voulait peut-être défouler sa juste rage contre un rouage de ce monde – et pas des moindres, dans ce cas précis ! Donc, un acte fait « à chaud », sans beaucoup de préméditation, peut-être sans trop se demander ce qu’était ce bâtiment ? Où bien l’alternative qui pourrait le plus inquiéter la SNCF et les flics : celui ou celle qui tenait le briquet savait très bien de quoi il s’agissait et connaissait les possibles conséquences ?


  • Etats-Unis : Une semaine d’émeutes à Ferguson (Missouri)

    23 août

    21/08/2014 Missouri, USA : Contre le retour à la paix sociale. Récit d’une semaine de révolte à Ferguson
    Pendant une semaine à Ferguson
    Ce qui a commencé comme un mouvement de protestation après 10 jours de mépris soutenu a fait quelques pas hésitants vers la révolte. La situation ici est encore fluide et mûre avec du potentiel. Localement, les gens sont surpris que des troubles similaires ne se soient pas déclenchés dans d’autres villes. Si elle venait à se propager, le périmètre ici s’élargirait (...)


  • Ni catalanistes ni espagnolistes

    21 août

    "Les mouvements nationalistes ont tendance à appliquer le critère suivant : ou tu es avec moi ou tu es contre moi, tu es des miens ou tu es du peuple ennemi. N’importe qui, qui décide de se démarquer des plans et programmes d’un mouvement nationaliste, est accusé de donner sa préférence et d’appartenir au peuple détesté, à l’ennemi. Peu importe le motif, il n’y a pas de raison (rationnelle) qui puisse tenir tête au sentiment (irrationnel) d’appartenir à un peuple déterminé à réaliser son destin glorieux.
    Nous, les anarchistes, nous ne suivons pas le courant catalaniste dominant, ni ne paradons avec toutes les forces politiques pour l’indépendance de la Catalogne, ni ne nous identifions avec la patrie catalane.
    Par ce texte nous voulons rompre avec la dualité catalan/espagnol, indépendantiste/espagnoliste. Nous voulons apporter une troisième vision, une nouvelle voie de dépassement du conflit national. Nous voulons dépasser le conflit en portant simplement l’attention sur l’individu à l’heure de construire une société juste et sans oppression.
    "

    Texte publié à Barcelone en septembre 2012.


  • Lettre ouverte aux « camarades » Antifascistes Anarchistes Autonomes en Aveyron

    Confus sur tout, mais clairs dans la dissociation

    18 août

    Le 10 août 2014, vous avez publié sur votre blog une lettre de Damien Camelio, tout comme vous l’avez fait à d’autres reprises dans les mois passés. Cependant, cette fois-ci vous y avez ajouté une « Mise au point » qui est tout à fait dégoûtante. Il s’agit bel et bien d’une déclaration de dissociation.


  • Cassons la spirale identitaire !

    16 août

    L’agression militaire à Gaza et plus largement le colonialisme israélien en Palestine sont inacceptables. Mais attention à ne pas tomber dans la simplification et les dérives communautaires. La plupart des habitants d’Israël ne soutiennent pas les choix de « leur » gouvernement. Comme dans n’importe quel pays en fait. Nombreux sont ceux qui refusent de servir dans l’armée (et pour cela ils mangent cher). La plupart des habitants de la bande de Gaza (ou de la Cisjordanie) sont loin d’être des (...)


  • Suède : Quelques mots sur les émeutes récentes de Rinkeby, à Stockholm

    14 août

    Ce qui est intéressant, cependant, c’est que de temps en temps des émeutes éclatent dans tout le pays dans des zones distinctes. Ce n’est pas rare du tout. A Araby, Växjö, à Gottsunda, Uppsala, à Bergsjön et Hammarkullen, Göteborg, et ainsi de suite... Il n’est pas difficile de savoir pourquoi les zones mentionnées sont celles où les troubles éclatent. La partie la plus pauvre de la population y vit, des hors la loi et des parias y vivent, gibiers de prison et déviants vivent là, et la population de ceux qui ne rentrent pas dans la normalité dégoûtante du "Svensson" [1] augmente, et de plus en plus de gens s’installent qui cherchent refuge des guerres et des catastrophes - en partie créées avec des armes produites par Bofors et autres marchands d’armes suédois.


  • Tension sociale et intervention anarchiste en Suède

    Contribution de UpprorsBladet – juillet 2014

    14 août

    Dans le grand nord de l’Europe se trouvent les paysages humbles de la Suède, quelque peu isolés, avec un sentiment d’autosatisfaction d’être ainsi. Dans des contextes internationaux, peu de choses semblent être connues à propos de cette région, et encore moins quand ces contextes concernent les activités et projets anarchistes. Nous avons pensé changer cela en vous dressant le panorama du contexte dans lequel nous avons été socialisés.


  • Chili : devant les menaces du pouvoir

    13 août

    Le fait d’être au courant des avancées du pouvoir ne peut pas être une raison pour tomber dans la paranoïa, l’immobilité et dans l’auto-silence des idées. N’attendons pas que ce soit les autres qui agissent et aillent de l’avant concernant les aspects d’auto-organisation de notre lutte, la propagande et l’action multiforme, avec des discussions et des débats qui renforcent l’affinité, avec des liens qui permettent de rendre plus forte la camaraderie et de la solidarité pour faire face à d’éventuels coups répressifs, la lutte ne s’arrête pas une minute. Tirons les leçons de nos erreurs passées, comme l’ennemi apprend des siennes.


  • Le jeu du petit Van der Lubbe

    Par André Prudhommeaux (1934)

    12 août

    Comprenez-vous maintenant pourquoi « Van der Lubbe le provocateur » est honni chaque jour par la presse bourgeoise et pseudo-révolutionnaire de tous les pays ? Eux aussi jouent, à leur façon, le jeu du petit Lubbe. L’indépendance, le mépris des préjugés, le sentiment de la responsabilité personnelle sont des motifs plus que suffisants à la haine du troupeau humain. Ils sont autant de motifs à l’amitié et au respect des individus conscients d’eux-mêmes, et c’est pourquoi nous publions ici, comme contribution à sa mémoire, le carnet de route de Marinus Van der Lubbe.


  • Toulouse la canaille (1983)

    9 août

    Sabotages contre la religion, l’industrie nucléaire et autres saloperies dans la région de Toulouse. Brèves et interviews. Novembre 1983.


  • Until All Are Free

    Mini-documentaire a propos de Eric McDavid et Marius Mason

    7 août

    Bien que, contrairement au pouvoir, nous ne reconnaissons pas de séparations entre les prisonniers (entre ceux dits "politiques" et ceux dits de "droit commun"), et que nous ne considérons pas nos compagnons incarcérés comme des "victimes", nous avons choisis de retransmettre ce petit documentaire (en anglais) à propos de deux compagnons accusés d’avoir commis ou d’avoir planifié des attaques ELF/ALF aux États-Unis :


  • Réflexions autour de l’anarchisme

    Texte du compagnon Francisco Solar Dominguez depuis la prison de Villabona (Asturies)

    6 août

    Le siècle des Lumières remplace cet objet sacré : l’Etat, résultat et expression de la raison, prend la place de Dieu, tout en acquérant les mêmes caractéristiques, ce qui lui assure une domination absolue. Cette “passation de pouvoirs” reflète la continuité d’une structure de pensée particulière qui se manifeste dans une grande partie des mouvements révolutionnaires d’occident. Le paradigme de l’oppression se reproduit. En ce sens, il devient indispensable de provoquer une fracture avec “le sacré” dans chacune de ses formes, que ce soit la science ou quelque doctrine politique. C’est de cette manière que le questionnement de nous-mêmes comme de notre environnement tente d’éliminer de nos relations toute expression sacrée, qui est en définitive la manifestation de l’autorité.


  • De la neutralité de la technologie

    Par Jesse Cross-Nickerson (été 2007)

    5 août

    Nous vivons une époque de changements extraordinairement rapides dans presque tous les champs de l’existence humaine. Ces changements sont générés principalement par les développements des systèmes technologiques et industriels qui ont largement altéré la façon dont nous ressentons le temps, l’espace, les autres et le monde naturel. C’est comme si rien ne demeurait intouché par cette révolution technique : paysages et fleuves sont effacés et reconstruits avec des machines lourdes, de l’acier et du béton (...)


  • Mexique : Lettre du compagnon Carlos López “Chivo” sur sa situation carcérale (mai 2014)

    2 août

    Salut compagnon-ne-s !!! J’écris cette lettre poussé par une forte nécessité que je ressens de communiquer avec les compas de l’extérieur. Je suis convaincu de l’importance d’être informés de tout événement de la lutte face à ce que l’on appelle communément « l’ennemi », l’État et le capital, en passant par leurs mesquines institutions et leurs méthodes de contrôle fascistes.
    La lutte anticarcérale aussi est importante et il est nécessaire que je partage ma situation en tant que prisonnier anarchiste en (...)


  • Israël/Palestine : « j’appelle les soldats de base et les réservistes à refuser les ordres et à ne pas participer au massacre »

    La déclaration de désertion d’un jeune israélien

    30 juillet

    Il est difficile pour nous qui vivons au cœur de l’Europe pacifiée, de comprendre ce climat, qui en Israël comme en Palestine, exhorte chaque individu au nationalisme grégaire, jusqu’à réussir à l’inscrire dans l’ADN social. Il en va de notre responsabilité, en tant qu’anarchistes et anationalistes, de diffuser la parole et les actes de ceux qui refusent ces logiques de mort, d’un côté de la frontière comme de l’autre. Surtout lorsque les espaces de contestation sont généralement eux aussi contaminés par ce climat. Nous vous proposons donc cette déclaration d’Udi, à qui nous souhaitons force, courage et détermination pour la suite, pour en finir avec le nationalisme et le patriotisme.


  • Lettre ouverte aux manifestants « pro-palestiniens »

    30 juillet

    Certains d’entre vous sont des habitués, des gauchistes aguerris, politiciens en herbe ou expérimentés, surfant sur une vague qui finira forcément par vous dépasser, qui vous dépasse déjà largement à vrai dire, comme cela arrive toujours aux idiots utiles. D’autres étaient là par hasard ou presque, par le bouche à oreille, avec une cause tellement instrumentalisée par les divers leaders d’opinions que vous vous seriez sentis coupables de ne pas faire votre BA pour les « victimes » comme d’autres donnent quelques euros à la Croix-Rouge, au curé, au rabbin ou à l’imam. Des manifs pleines de drapeaux nationaux, de slogans nationalistes, racistes, aux cris d’Allahu akbar, avec des dieudonnistes armés de leurs ananas et des fous de dieu prêts à tous vous sacrifier dès que leur dieu leur ordonnera.


  • Espagne : mise à jour sur la situation de Mónica Caballero et Francisco Solar (26 juillet 2014)

    30 juillet

    Le vendredi 4 juillet, comme beaucoup le savent déjà, il a été notifié aux compas par un arrêté de mise en accusation du juge d’instruction de l’Audienca Nacional [tribunal spécialisé pour la loi antiterroriste] qu’ils seront jugés pour terrorisme.


  • Terrorisme d’Etat : un aperçu de la nouvelle loi anti-"terroriste" en cours d’adoption

    29 juillet

    Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a présenté mercredi 9 juillet en Conseil des ministres un projet de loi "renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme". Le 22 juillet, les députés ont adopté en Commission des lois et à l’unanimité (UMP/PS) le projet en le durcissant avec plusieurs amendements. Il passera selon la procédure d’urgence à l’Assemblée Nationale et au Sénat (18 articles) pour être soumis au vote le 18 septembre prochain. Voici, à titre contre-informatif, son contenu non exhaustif :


  • Seattle, USA : Contributions anarchistes à des manifs anti-police

    29 juillet

    Lundi 30 juin 2014 dans l’après-midi à Seattle, un habitant âgé de 23 ans, Oscar Perez-Giron, a été abattu par les flics à la station de light rail de SODO. Il s’est défendu physiquement face aux porcs (contrôleurs et flics) qui sont intervenus car il n’avait pas de ticket de transport (2,50 dollars est le prix à payer..). Les flics ont prétexté qu’il avait tiré avec une arme à feu, ce qu’un témoin de la scène a démenti formellement.


  • Sur la route de Magadan

    Par Ihar Alinevich

    28 juillet

    Ce livre écrit par mon fils, parle de faits se produisant à l’heure actuelle en Biélorussie. Il évoque les choix qu’une personne doit faire entre vivre et mourir, être libre ou emprisonné, et entre garder son âme et se trahir. Tout ce qui lui est arrivé s’est passé dans une vie réelle, en plein XXIe siècle, dans un pays qui se veut civilisé et européen, juste avant et après les élections présidentielles de 2010. L’idée de ce livre est apparue en 2011, lors de l’unique entretien qui nous a été accordé dans le (...)


  • Bologne, Italie : à leur normalité je préfère la folie – sur le procès pour les faits de Piazza Verdi

    25 juillet

    [Ndt : Le 13 octobre 2007 vers 4h du matin, une jeune femme dort Piazza Verdi à Bologne. Une patrouille de police la remarque et décide que son comportement mérite un traitement psychiatrique obligatoire. Les flics appellent une ambulance pour l’emmener en hôpital psychiatrique et retiennent la femme contre son gré. Cinq compagnon-ne-s de l’espace anarchiste Fuoriluogo, Juan Sorroche Fernandez, Cristian Facchinetti (Fako), Federico Razzoli, Sirio Manfrini et Maddalena Calore assistent à la scène et essaient d’empêcher l’arrestation de la femme. La police réagit très brutalement, ils sont arrêtés et incarcérés. Les cinq ont de lourdes accusations, dont celle de vol d’un talkie-walkie et d’une paire de menottes, tentative de vol du pistolet d’un flic, incitation à la délinquance, blessures et menaces.]


  • A quand le Grand Ménage contre l’antisémitisme de gauche ?

    24 juillet

    La polémique fait rage autour des incidents qui ont entouré la manif "pro-palestinienne" du dimanche 13 juillet 2014. Certains parlent de provocations de la LDJ (un groupe d’extrême droite juif qui défend des positions racistes contre les Arabes et est en effet tout à fait capable de provocations), d’autres d’attaques délibérées contre deux synagogues. D’autres enfin combinent les deux versions.


  • "Haine de l’autre", racisme et religion

    24 juillet

    Le qualificatif de « raciste » est de plus en plus répandu, que ce soit pour qualifier le Front national, un ministre du gouvernement Sarkozy (Hortefeux, Besson), un politicien (Georges Frèche, Manuel Valls), un romancier (Michel Houellebecq, Oriana Falacci, Renaud Camus), un philosophe (Alain Finkielkraut) ou une historienne (Hélène Carrère d’Encausse). Il est si fréquemment employé qu’il a fini par ne plus avoir de sens politique précis et à se réduire à une simple invective, exactement comme « facho » ou fasciste chez les libertaires, les gens de gauche ou d’extrême gauche.



  • Mexique : Lettre de Carlos López “Chivo”

    22 juillet

    Je débute cette lettre en saluant sincèrement tous/toutes les compagnon·ne·s à l’extérieur de ces murs, en espérant que leurs cœurs battent à l’unisson au rythme de la rébellion et que cela se reflète dans leurs actions quotidiennes.
    La semaine dernière j’ai reçu avec beaucoup de plaisir un petit, mais important, geste que les compagnon·ne·s m’ont fait parvenir, en me prévenant auparavant. Au milieu de la monotonie et l’ennui de la vie quotidienne de l’enfermement on attend que “quelque chose” se passe en (...)

  • Italie : Condamnation de Gianluca et Adriano

    20 juillet

    Les compagnons anarchistes Gianluca Iacovacci et Adriano Antonacci ont été condamnés respectivement à 6 ans et à 3 ans et 8 mois par la juge Simonetta D’Alessandro, en première instance et par une procédure abrégée, pour une série de sabotages et d’attaques contre ENI, ENEL et des banques dans la zone des Castelli Romani entre 2010 et 2013.

  • Le cas du chien

    18 juillet

    Peu s’en est fallu que le commissariat de Clichy, ce local policier qui servit de cadre à de féroces et légendaires passages-à-tabac, ne finît dans une apothéose de dynamite.

  • Espagne : un compagnon arrêté et placé en détention à Madrid

    15 juillet

    Le 6 juillet, notre compagnon Yago a été arrêté, accusé de dégradation, tentative d’incendie, et crime contre les droits fondamentaux .
    Cette détention s’inscrit dans la vague répressive contre l’anarchisme, un cas de plus parmi ceux que nous affrontons ces derniers temps, qui nous pointent comme les coupables de tous les maux de la société, et qui ont abouti, en plusieurs occasions, au ridicule.
    Il nous est bien égal, à nous ami.e.s et compagnon.nes, de savoir s’il est coupable ou innocent. Il est (...)

  • 14 Juillet sanglant

    14 juillet

    Cependant les seigneurs de ce temps s’occupent avec sérénité à mettre tout au point pour représenter le pays en liesse. S’il est un jour de l’année, où ils tremblent moins à l’idée des réfractaires qui les guettent, c’est le jour de la fête nationale.
    Les soldats sont en permission, les sergents de la ville ne rôdent pas sur les trottoirs. La bourgeoisie qui veut faire ses grâces, un instant, ne tient plus ferme en sa main, le bouclier de fer qui la protège.

    On pourrait facilement viser…

  • Mexique : une nouvelle lettre de Mario López "Tripa" depuis la clandestinité

    12 juillet

    Il est souvent difficile d’expliquer depuis l’intérieur de la prison comment c’est la vie en prison. Presque personne n’ose le faire. D’une part parce que personne ne veut que sa famille souffre de connaître la brutalité de cette vie. Et d’autre part ce silence se doit à la peur, pas tellement de représailles de la part de ceux qui gèrent le système carcéral, mais la peur de représailles de la part des matons. Et pas toujours de la main de ces derniers, mais de prisonniers laquais des matons.

  • Italie : Trois nouvelles arrestations pour l’attaque du chantier de Chiomonte

    12 juillet

    Les trois sont accusés d’avoir participé, de façons différentes, à l’attaque du chantier de Chiomonte, la nuit du 13 au 14 mai 2013, les mêmes accusations pour lesquelles Chiara, Mattia, Claudio et Niccolò ont été envoyés en prison.

  • Belgique : Court-circuit des élections ?

    10 juillet

    SABOTAGE La veille des élections. Le cirque des opinions et du bombardement incessant de mensonges et de promesses touche à sa fin. L’électeur se prépare à faire son devoir de citoyen. Il se plaint, sans doute. Il se plaint que les politiciens n’ont plus d’idées, qu’ils sont tous pareils, qu’ils forment tous une grande mafia. Mais il va quand même aux urnes. Il va quand même choisir son maître et donner son approbation à ce que tout continue comme avant. Et ainsi, il devient complice des politiciens. Et ainsi, il devient aussi l’ennemi de ceux qui rejettent toute ce cirque, de ceux qui refusent d’avoir encore des maîtres ou des patrons, de gauche comme de droite, corrompus comme « intègres ». Il devient notre ennemi, l’ennemi de ceux qui aiment la liberté.

  • Allemagne : nouvelle radio anarchiste en ligne

    10 juillet

    Depuis quelques jours, un nouveau projet est en ligne, la radio „Frequenz (A)“ :
    „Nous avons commencé Frequenz (A) en nous basant sur notre souhait commun d’une vie libre au-delà des condition dominantes et de la société carcérale. Frequenz (A) se comprend comme un projet de média qui parle des conflits et thèmes actuels depuis une perspective antiautoritaire ou anarchiste.“ (extrait de la description)

  • Grèce : Lettre de Nikos Romanos - "La question de la dignité"

    8 juillet

    "Et un jour je vous dirai combien j’ai aimé, vous devrez seulement me trouver moi. Tel le bourreau... J’ai arrosé la roue de la compassion dans leur sommeil, un malade par conviction, un génie du malheur (qui a une fois fait sauter ma cervelle pour une époque plus belle) et peut-être que nos larmes vont plus loin que nos rêves. Alors que la nuit tombait, je devais retrouver toute mon innocence pour que les étoiles y soient à l’heure. Et nous tuons généralement le présent avec la peur ou la culpabilité (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 3300


Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | D'autres sites