Non Fides - Base de données anarchistes

« O gentilshommes, la vie est courte, si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des rois. »

Accueil > Liens > Opération Renata (Italie) : Demande de libération rejetée pour les compagnons (...)

Opération Renata (Italie) : Demande de libération rejetée pour les compagnons arrêtés le mois dernier

samedi 16 mars 2019

Le tribunal des « riesame » (JLD) a statué et confirmé toutes les mesures préventives. 6 personnes sont actuellement en détention, et une assignée à résidence.

Selon la presse, 4 seraient sous le régime du 41 bis (régime spécial de haute sécurité qui suspend les conditions ordinaires de détention, mis en place à l’origine dans le cadre de la lutte antimafia, élargi ensuite au « terrorisme » : avec par exemple des restrictions ou contrôle du courrier et des visites, aucun contact avec les autres détenus, promenade d’une heure par jour…).

Quatre d’entre sont tenus responsables d’association subversive à finalité terroriste, tandis que trois d’entre eux d’attentat à finalité terroriste.

Les merdias porte-paroles dévoués des flics parlent également de fabrication de faux documents d’identité et de liens avec des réalités analogues en Italie, Suisse, Grèce et Espagne.

Pour rappel les compagnon.nes sont accusé.es de différentes attaques :

– contre le laboratoire de mathématiques industrielles et de cryptographie de l’Université de Trente ;

– contre une filiale d’Unicredit, avec engin explosif ;

– l’incendie d’une antenne relais, dans la région de Monte Finonchio. (des dispositifs utilisés pour la transmission des carabiniers, dont les dommages ont entraîné une interruption temporaire des liaisons radio) ;

– la tentative d’incendie de neuf véhicules de la police municipale ;

– une attaque à l’explosif au siège de l’agence de travail temporaire Randstad ;

– et la mise en place de deux engins explosifs, dont un seul a explosé, près du siège de la « Lega » à Ala (la veille de la venue de Salvini).

Une manifestation a lieu samedi 16 mars à 15h, à Trente, en solidarité avec les personnes inculpé.e.s.

[Reformulé depuis la presse par Cracher dans la soupe.]

Des compagnon.nes de Trente ont été transférés :

Adresses MAJ :

Agnese Trentin
CC Di Rebibbia Femminile
Via Bartolo Longo, 92
00156 Roma

Roberto Bottamedi, Luca Dolce, Giulio Berdusco,
Via Paluzza, 77
33028 Tolmezzo

Nicola Briganti, Andrea Parolari,
C.C di Ferrara
Via Arginone, 327
44122 Ferrara

pour envoyer du soutien :

IBAN : IT04H3608105138216260316268, nom du titulaire du compte Bezerra Kamilla.

POur les virements depuis l’étranger, le code BIC/SWIFT : PPAYITR1XXX