forumarticles Section Audio La Fanzinotheque brochures journaux nouscontacter Acceuil
Accueil > Articles > Repression et oppression

Repression et oppression

Dernier ajout : 21 avril.

La société est bien foutue. Ils mettent des uniformes aux connards pour qu’on puisse les reconnaître.


  • A bas le politique !

    21 avril

    LE SYSTÈME ÉLECTORAL A TOUJOURS SERVI À LA SOUMISSION. Le premier président élu en France a sonné définitivement le glas de la révolution de 1848, mettant fin aux espérances d’une république sociale et démocratique, et il s’est rapidement intronisé Empereur. Basé sur la propriété, le travail, la famille et l’ordre public, le régime de Louis-Napoléon Bonaparte avait alors les mains libres pour développer l’exploitation capitaliste. La République suivante renouait avec le massacre des espérances et des révolté-e-s en brisant la Commune de Paris en 1871. La Vème République est quant à elle apparue dans les conditions d’un putsch, mettant à sa tête un général nommé pour maintenir l’ordre et conserver l’Algérie française.

  • Ni justice, ni paix !

    21 avril

    Le tabassage et le viol de Théo, perpétré début février à Aulnay-sous-bois par des flics, est venu briser le spectacle sécuritaire orchestré depuis des années, et accentué par l’Etat d’urgence. Difficile de faire gober que l’introduction d’une matraque télescopique dans un rectum sur une longueur de 10 cm est une maladresse. Difficile en effet de se laisser une nouvelle fois berner par la thèse de l’accident, répétée jusqu’à la nausée, dans les meurtres successifs de Zyed et Bouna, de Rémi Fraisse, d’Adama (…)

  • Aachen (Allemagne) : Résumé des audiences des 31 mars et 7 avril du procès de deux anarchistes pour braquage

    19 avril

    Il y a aujourd’hui un an que notre compagnonne a été arrêtée, séquestrée le 13 avril 2016 par les Mossos d’Esquadra catalans au cours d’une opération conjointe avec la police allemande. Elle se trouve actuellement en détention préventive dans la prison de Cologne, en même temps que se tient le procès contre elle et un autre compagnon (incarcéré, lui, à Aachen). Tous deux sont accusé-e-s du braquage d’une agence de la Pax-Bank à Aachen en novembre 2014.

  • Recueil de textes autour de l’incendie de la voiture de police le 18 mai à Paris

    19 avril

    En mars 2016, suite à l’annonce d’une énième loi régulant la bonne marche de notre exploitation, des dizaines de milliers de personnes se sont mises en mouvement. Parmi les nombreuses formes qu’a prises ce mouvement, les manifs syndicales ont été débordées et la répression des manifestations est très vite devenue un point de focalisation. Les flics sont devenus en mots et en actes l’une des cibles favorites des manifestant-es, devenant parfois une fin en soi. Cependant cela a suscité de beaux actes de (…)

  • Une vague qui ne s’arrête pas…

    4 avril

    Comme nous en parlions dans le précèdent numéro, Belleville n’a jamais autant été militarisée qu’en cette année 2011. Les flics sont partout, avec ou sans uniformes, CRS, BAC, superBAC, BST, Police Nationale, correspondants de nuit, contrôleurs, GPSR, GPIS, BAPSA, agents de sécurité de la mairie… Ils sont partout, imposant leur présence par des arrestations massives, des mauvais regards d’intimidation, des contrôles au faciès incessants, des rafles de sans-papiers, des contrôles de tickets dans le métro, des tabassages ciblés, des insultes. Autant dire que pour les pauvres du quartier, qu’ils soient d’origine asiatique ou non, Belleville sous occupation policière est réellement devenu un îlot d’insécurité permanente.

  • Grèce : Solidarité avec ceux qui sont en procès pour les braquages à Velventos

    1er avril

    En 2013, six anarchistes ont été arrêtés pour un double braquage dans la ville de Kozani, à Velventos. Un an plus tard, ils ont été condamnés à des peines allant de 11 à 16 ans de prison ferme. Au début du mois de mars 2017 a débuté le procès en appel dans la prison de Korydallos, où ils sont incarcérés depuis leur arrestation.

  • Paris : A propos des convocations dans l’affaire de la voiture de flics brûlée

    15 mars

    Après les huit interpellations qui ont déjà eu lieu dans l’affaire de la voiture brûlée le 18 mai 2016 Quai de Valmy, la police et la justice continuent à chercher d’autres personnes pour les mettre en examen. Les flics de la 2eme DPJ, à Louis Blanc qui sont chargés de cette enquête et agissent sur commission rogatoire de la juge d’instruction, ont récemment lancé une série de convocations pour témoignage.

  • Chasse à l’Italien en Vaucluse

    14 mars

    En 1904, entre Nord Vaucluse et Drôme provençale, le ­chantier de construction d’une ligne de chemin de fer est le théâtre de grèves, de manifestations et ­d’affrontements. La cause ? Les ouvriers français veulent chasser les ouvriers italiens…

  • Convoqué par les flics… M’y rendre, ils peuvent toujours attendre !

    12 mars

    Ayant été l’heureux destinataire d’une convocation du Commandant de Police Corinne Bouchend’homme (une grande lignée de « bouchers d’hommes » ?) et sur requête de la juge d’instruction Berthezene chargée de l’affaire de la voiture de flics brûlée à Paris le 18 mai, je souhaite apporter quelques réflexions sur mon refus de m’y rendre.

  • Affinité et solidarité contre le victimisme et l’autorité

    12 mars

    Ces mots nous parviennent aujourd’hui 10 mars 2017 depuis la taule, avec le retard propre aux communications restrictives dans les centres d’extermination espagnols. Le 7 mars, les compagnon-nes ont finalement été expulsés au Chili, où ils ont été reçus avec force déploiement médiatique et menaces répressives. Mais finalement Mónica et Francisco sont dehors, leur dignité intacte.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 610


Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | D'autres sites