forumarticles Section Audio La Fanzinotheque brochures journaux nouscontacter Acceuil
Accueil > Articles > Repression et oppression > Affaire Machine à expulser : Réunion publique [MAJ 05/06/2017]

Affaire Machine à expulser : Réunion publique [MAJ 05/06/2017]

samedi 3 juin 2017

Après sept ans et demi d’instruction, des milliers de pages de dossier, une quinzaine de personnes perquisitionnées, arrêtées, filaturées, écoutées, filmées, mises en examen, incarcérées, assignées à résidence, maintenues sous des contrôles judiciaires variés pendant plus de sept ans, l’État et la justice passeront finalement quatre personnes en procès, le 23 juin 2017 à Paris.


Cette répression judiciaire, policière et politique est intervenue en réponse au mouvement d’agitation qui s’est développé à l’extérieur des centres de rétention, à partir de 2008, en solidarité avec les révoltes qui avaient lieu alors à l’intérieur (en juin 2008, le centre de rétention de Vincennes est incendié).

Quelles que soient les expériences des uns et des autres, que nous ayons participé ou pas à tel ou tel moment de ces luttes – et ceux qui n’ont pas connu ou pas pu connaître ces épisodes sont tout autant concernés-, ce procès est l’occasion de réfléchir à ce que ces luttes ont pu avoir de commun ou à ce qui les a séparé, réflexion qui peut s’avérer utile, voire nécessaire, notamment dans la perspective d’intervenir contre la machine à expulser et donc sur les questions migratoires.
Il est aussi nécessaire de se réunir pour partager les informations autour de ce procès et de cette affaire, ainsi que pour réfléchir à ce qui pourrait l’accompagner, avant, pendant, après, là ou ailleurs : les initiatives de soutien financier comme la solidarité sont aujourd’hui nécessaires pour ne laisser personne seul face à la justice.

Réunion publique le 9 juin 2017 aux condensateurs (43 rue de Stalingrad à Montreuil, Métro Croix de Chavaux).

[Reçu par mail.]

P.-S.

Affaire Machine à expulser : Erratum du 05/06/2017

D’après de nouvelles informations, il semblerait que la justice prévoie de passer d’autres personnes en procès dans le cadre de cette affaire, sans pour autant qu’une date d’audience ait été fixée. Plus d’informations seront rendues publiques dés que possible, et notamment à la réunion publique du 9 juin. Il est d’autant plus nécessaire de se mettre en contact et/ou se retrouver pour en parler.

titre documents joints