forumarticles Section Audio La Fanzinotheque brochures journaux nouscontacter Acceuil
Accueil > Articles > Solidarité internationale > Attaques solidaires en Finlande

Attaques solidaires en Finlande

mercredi 8 juin 2011

Toutes les versions de cet article : [English] [Español] [suomi] [français]

Ndt : Peu après que la presse ait parlée de ces actions, des islamistes les ont revendiqués, c’est pourquoi ce communiqué est sorti.


- Mardi 13 avril 2011 au soir, nous avons brulés cinq bennes à ordure dans la station ferroviaire de Pukinmäki à Helsinki et y avons laissés quelques tags pour des espaces libres.

- Les deux nuits suivantes, nous avons brulés d’autres bennes à plusieurs endroits de la ville de Vantaa.

- Mardi 19 avril, nous avons attaqués la police en déclenchant un incendie dans la rue, lorsque la police s’est rendue sur place, nous les avons accueillis avec des pierres et des bombes de peinture. La police répondit en attaquant le proche centre social Satama, qu’ils ont trouvés vide après un long siège et une entrée fracassante.

- Dans la nuit du 31 mai au 1er avril, dans le quartier de Pukinmäki à Helsinki, nous avons fermés la rue Kenttätie, très utilisée par la police, à l’aide d’une barricade de poubelles enflammée.

- Tôt dans la matinée du 3 juin, dans le quartier Pasila de Helsinki, nous avons placés une bombe sous une voiture de la compagnie de sécurité privée Turvatiimi. Bien que la bombe était entièrement fonctionnelle, nous avons finalement décidés de ne pas la faire exploser pour ne pas blesser de passants. Mais la bombe était placée bien visiblement sur le coté de la voiture, pour que tout le monde puisse quand même la voir.

- Tôt dans la matinée du 4 juin, nous avons attaqués deux stations essence à coup de cocktail molotov dans le quartier Tapaninvainio à Helsinki.

- Tôt dans la matinée du lundi 6 juin, nous avons lancés des alertes à la bombe dans les ambassades suivantes : Biélorussie, Russie, Espagne, Mexique, Chili, USA, Allemagne, Grèce, Italie.

Nous avons choisi ces pays à cause des luttes en cours. Nous voulions faire ressentir aux représentants de ces pays un peu de la peur à laquelle nos compagnons anarchistes font face dans leurs luttes quotidiennes contre la machine de violence de l’Etat.

Avec ces attaques, nous voulons montrer notre solidarité aux camarades du Centre Social Satama et leur lutte pour des espaces libres. Nous envoyons aussi nos salutations révolutionnaires aux migrants roumains d’Helsinki qui sont quotidiennement opprimés par l’appareillage de violence de l’Etat [1].

Avec ces attaques, nous exprimons aussi notre soutien à tous les prisonniers anarchistes, et souhaitons rappeler que la lutte continue en dépit des tentatives de répression de l’Etat.

L’heure du blabla est passée, vive l’anarchie !

Traduit de anarchistnews par nos soins. Communiqué original publié sur Takku.

Notes

[1Ndt. un camp rom s’est installé en face du Centre Social Satama, provoquant des réactions de riverains et autres fafs