forumarticles Section Audio La Fanzinotheque brochures journaux nouscontacter Acceuil
Accueil > Articles > Solidarité internationale > Italie : Les sabotages se propagent

Italie : Les sabotages se propagent

mercredi 24 décembre 2014

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Bologne, 4h30 le mardi 23 décembre 2014. Un sabotage sème la pagaille dans la circulation ferroviaire. Et pour cause : le feu a été mis à quatre puits qui contiennent des câbles d’alimentation de la signalisation, au carrefour des lignes pour Milan, pour Vérone et de la Ligne à Grande Vitesse pour Milan. Des chiffons imbibés de liquide inflammable ont fait l’affaire : simple mais efficace, comme le disent flics et journaleux. Sur place, des tags contre le TAV.


JPEG - 233.4 ko
Bologna 23/12/14

Il a fallu l’après-midi pour que la circulation retourne "presque" à la normale. Entretemps, la DIGOS (la police politique) a effectué quatre perquisitions chez des anarchistes de Bologne, sans rien trouver. Le gouvernement parle de "sabotage" et aussi de "terrorisme" pour les attaques liées à l’opposition à la Grande Vitesse.

Voici en effet les belles nouvelles du dernier mois :

- Florence, le 21 décembre : incendie d’une armoire électrique enterrée le long de la Ligne à Grande Vitesse. Des deux bouteilles remplies de liquide incendiaire (une par armoire, de chaque côté de la ligne), une a explosé, l’autre non.

- Ligne Granaiolo-Certaldo, province de Florence, le 20 décembre : une torche de signalisation est jetée sur le boîtier électrique de la voie ferrée, l’abîmant.

- Milan, le 18 décembre : deux bouteilles incendiaires sont découvertes le long de la Ligne à Grande Vitesse Milan-Turin.

- Rivoli (Turin), le 16 décembre : à la veille du procès contre Chiara, Niccolò, Claudio et Mattia, deux Molotovs (qui n’ont pas explosé) ont été trouvés à côté des véhicules de l’entreprise Torinoleggi de Rivoli, qui participe aux chantiers du TAV.

- Florence, le 16 décembre : dans la nuit un DAB a été incendié :

"Florence : signal de fumée solidaire avec Chiara, Niccolò, Claudio et Mattia. Dans la nuit du 15 au 16/12 on a incendié le DAB de la banque CRF-Intesa en Piazza Gualfredotto. Avec amour et rage. Feu aux prisons"

- Florence, le 2 décembre : une bouteille pleine d’essence est retrouvée aux pieds d’une grue dans le chantier du TAV à Florence. Quelque chose n’a pas marché dans son allumage.

JPEG - 169.7 ko
Firenze 21/12/14

Et comment oublier les deux jolies attaques réalisées dernièrement en solidarité avec des compagnons en taule (et tous les autres prisonniers) :

- A Milan :

"Milan, 15 décembre. On a dégradé plus de 20 autos d’Enjoy, service de voitures en libre service [les Autolib’ de Milan, NdT], conçu par E.N.I. en collaboration avec Trenitalia Frecciarossa et FIAT. Cette action est en solidarité avec Adriano et Gianluca et tou.te.s les anarchistes prisonnier.e.s"

- A Rovereto :

JPEG - 144.3 ko
Rovereto

"Attaque, le 13/12/2014, contre le centre Telecom de Rovereto. On a déplacé les caméras et placé les engins incendiaires à différents endroits. Les compagnies de téléphonie, en plus des dégâts qu’elles provoquent à l’environnement, sont à côté de l’État pour le contrôle et la sécurité. Telecom, plus précisément, est l’un des responsables de la vidéoconférence qui est imposée aux prisonniers. En solidarité avec Adriano et Gianluca, auxquels a été imposée la vidéoconférence, avec Maurizio Alfieri, auquel elle a été imposée à cause de ses luttes en prison et avec Monica et Francisco et les arrêtés de l’"opération Pandora". Pour Alfredo et Nicola pour avoir revendiqué le fait d’avoir blessé l’un des responsables de la mort nucléaire. Pour les arrêtés No TAV, parce que les compagnies téléphoniques ont eu un rôle fondamental dans leur répression. Pour Tamara Sol, accusée d’avoir tiré sur un vigile. En souvenir de Sebastian Overslvij et Rémi, tué par les flics, et solidarité à tous les détenus qui luttent. Une accolade à tous ceux qui, dans le monde entier, s’affrontent avec l’autorité. Pour l’action directe. Pour l’anarchie."

Que le feu de l’anarchie se propage !