nouscontacter Acceuilnouscontacter journaux brochures Section Audio articles forum

Base de données anarchistes internationale et multilingue (depuis 2007)
In English In Italiano Im Deutschen En Español العربية По-русски Ελληνικά 日本語で。 Srpskohrvastski In het Nederlands
Em português Suomi Turkce Bahasa Indonesia Cestina Polski Català
Burn all flags !
  • À celui qui nous demande notre vote, répondons-lui avec nos balles !

    Par Ricardo Flores Magon (1914) 19 janvier 2019

    Il est absurde de croire que le riche détient le droit à accumuler entre ses mains la richesse. Le riche n’a pas le droit de posséder la terre puisqu’elle n’est pas son œuvre, il ne l’a pas fabriquée de ses mains. La terre doit être, pour cette raison la propriété de tous les êtres humains. N’importe quel titre qui protège la possession d’une partie déterminé de terre, pour une personne, est un titre qui soutient l’inégalité, parce que cela prive le reste des gens du droit d’user des choses qui appartiennent à tous. La terre est notre mère, la mère de tous les êtres humains, et c’est pour cette raison, qu’aucun d’entre nous ne peut la réclamer pour un usage personnel qui engendrerait l’exclusion des autres. Comme la vrai mère qu’elle est, elle appartient en entier à tous ses enfants, les humains. Il est inutile d’alléguer que ceux qui possèdent la terre l’ont acheté ; celui qui l’a vendue a vendu quelque chose qui ne lui appartenait pas. Tout autant inutile d’alléguer qu’elle a été acquise à travers un héritage ; celui qui l’a légué en héritage a légué une chose qui ne lui appartenait pas, puisqu’elle appartient à tous les humains. Inutile aussi d’argumenter qu’elle a été obtenue dans une guerre de conquête, étant donné que ce serait justifier le crime qu’on nomme conquête.

  • À propos de la Commune chinoise

    Par Ngô Van (1961) 16 janvier 2019

    Un fort courant de mystification socialo-politique existe en France, dans les milieux dits de gauche, au sujet des « pays socialistes » et de la Commune chinoise en particulier. Que ce courant s’exprime dans des feuilles bourgeoises telles que L’Express ou France-Observateur, ou dans les journaux communistes, c’est dans l’ordre des choses. Mais qu’il s’insinue dans des publications libertaires telles que Défense de l’homme, est un fait alarmant.

  • Contre l’anarcho-libéralisme et la malédiction des Identity politics

    12 janvier 2019

    Ce texte nous a aussi intéressé parce qu’il évoque courageusement, à partir d’expériences concrètes, les conséquences délétères pour l’élaboration théorique et pratique de la diffusion de ces «  idéologies de l’identité  », et la manière dont cette question fait l’objet d’une sorte de tabou discursif pendant que s’installent des pratiques d’exclusions brutales, d’accusations sans appel et de judiciarisation sans place pour la défense. Le processus décrit dans ce texte envahit depuis quelques années la plupart des aires subversives et on voit s’y développer, en même temps qu’une obsession affichée pour le «  safe  » vu comme un ensemble de principes abstraits, une indifférence à la réalité parfois terrible des relations telles qu’elles existent et circulent dans les milieux «  déconstruits  ».

  • Paris : La révolution est-elle soluble dans la gestion des risques ?

    10 janvier 2019

    Depuis les années 2000, une nouvelle logique que l’on pourrait appeler « assurancielle » se développe et vient ajouter son expertise à l’arsenal coercitif qui peaufine la mise au travail et au pas de tout un chacun. En effet dans des domaines aussi variés et lourds de conséquences que l’assurance chômage avec le PARE (plan d’aide au retour à l’emploi) et la sécurité avec les Lois de sécurité quotidienne (matrice des dispositifs répressifs actuels), la question n’est plus de rémunérer les chômeurs au pro-rata (...)

  • Il n’existe pas de prisons à visage humain !

    10 janvier 2019

    Le texte ci-dessous a été distribué à Caen à l’occasion d’un débat organisé par l’association Démosthène, qui depuis quelques années fait la promotion de l’humanisation des prisons, invitant experts, magistrats et directeurs de taule.

  • CRAS et élucubrations !?

    Précisions sur diverses affirmations 8 janvier 2019

    En début d’année 1977, à Toulouse, j’ai participé avec des amiEs libertaires (5 à 6 personnes) à l’ouverture d’un local rue Henri Desbals. C’est au nom de l’association CRAS que ce local fut loué. A cette époque le sigle nous importait peu. Les récents échanges animés sur cette période m’ont permis de me souvenir de l’une des dernières réunions dans ce local. En présence d’une dizaine (ou moins) de personnes nous débattions sur la situation des trois derniers prisonniers exGARI embastillés à la prison de la Santé à Paris. Des camarades aujourd’hui présentEs sur la ville et la région peuvent en témoigner.

  • Répression à l’italienne : La méthode Udinaise

    8 janvier 2019

    Les personnes qui ont des signalements chez les flics ou des vigiles finissent par se retrouver noms, prénoms, photos et même leurs adresses systématiquement publiées sur Internet par l’attaché de presse de la municipalité (officiellement un journaliste), mis en poste par le maire facho-légiste [de la Ligue du Nord, ndt.] Fontanini en place depuis mai. Celui-ci en effet, proche des fachos et des nazis locaux, a déjà publié à quatre reprises, depuis fin novembre, les données personnelles d’activistes et (...)

  • A propos du camp de concentration franquiste d’Albatera (1939)

    6 janvier 2019

    Le camp de concentration franquiste d’Albatera (Alicante) fut l’un des plus cruels et inhumains qui aient existé en Espagne après la fin de la guerre civile, au point que certains l’ont baptisé l’« Auschwitz espagnol ». Les conditions de vie dans le camp, qui a fonctionné d’avril à octobre 1939, étaient très dures. Les prisonniers ne recevaient que des miettes de pain et des sardines. La soif dont les prisonniers souffrirent, à cause du manque d’eau et de l’énorme chaleur qui régnait sur place, était épouvantable. Il y eut des tortures, toutes sortes d’humiliations ainsi que des exécutions. Les prisonniers disposaient chacun d’un numéro, de sorte que si l’un d’eux s’échappait ceux qui portaient le numéro précédent et le suivant étaient abattus.

  • Esquisse du monde anarchiste d’hier

    Par Louis Mercier (1974) 5 janvier 2019

    Le monde anarchiste n’est pas facile à mettre en fiches ou à évaluer en chiffres. Pour le connaître de l’extérieur, il y a l’approche par les textes, l’étude de sa littérature, le dépouillement de sa presse, l’interprétation des motions de congrès ou des polémiques publiques. Travail utile, indispensable, que des historiens de plus en plus nombreux poursuivent et qui fournit régulièrement matière à thèses universitaires. Un travail qui trouve pourtant rapidement ses limites et qui laisse le plus souvent le chercheur insatisfait, car celui-ci se rend compte que la connaissance sur documents ne conduit pas à une compréhension intime des activités et des comportements.

  • Tentative de description d’un dîner de têtes à Paris-France

    Jacques Prévert (1931) 1er janvier 2019

    Le Président s’est levé, il a brisé le sommet de sa coquille avec son couteau pour avoir moins chaud, un tout petit peu moins chaud.

  • Paris : Rassemblement contre la réouverture de la prison de la Santé et contre toutes les taules !

    26 décembre 2018

    La date de ré-ouverture officielle de la Maison d’arrêt de la Santé est celle du 7 janvier 2019. Si c’est la rentrée des taules, c’est aussi la rentrée des énervé.e.s contre les taules ! Nous appelons dès maintenant à s’organiser et à résister, par tous les moyens nécessaires et par toute action, contre la réouverture de la Santé. Nous appelons à un rassemblement le samedi 12 janvier à 15h, RDV à Place de l’Ile de Sein (Paris 14e), contre la Santé et contre toutes les taules !

  • Le mal de révolution

    Quel est exactement le problème avec les Gilets jaunes ? 26 décembre 2018

    Souvent c’est lorsque la société a l’apparence d’aller mal qu’on prend la mesure de ce que cela implique qu’elle aille bien. Dans le cas précis de la « crise actuelle », l’apparence reste une apparence. Car malgré le vacarme médiatique cette société tient bien debout, la nuit comme le jour : les pauvres continuent à créer la richesse pour les riches, les migrants se font pourchasser, les damnés pourrissent en prison, les industriels nous tuent à petit feu et tout le monde semble sombrer dans les tristes images de bêtise généralisée. Pourtant, c’est cette apparence de rupture dans son rapport à la société actuelle qui peut, à mon avis, donner quelques indices quant au terrain sur lequel nous faisons désormais nos pas : le problème avec les Gilets jaunes est le même qu’avec la société dont ils font partie.

  • Témoignage à propos du « blocage » de Rungis : Les huitres rient jaune...

    25 décembre 2018

    Comme vous le savez sans doute, le site des Halles de Rungis est, depuis plusieurs semaines, l’objet de barrages filtrants au niveau de la porte d’accès principale, la porte de Thias. Prenant mon courage à deux mains, bravant la pluie et le vent, je me suis donc levé à 4 heures du matin, j’ai pris le métro, puis le bus, et, après plus de 1 heure de voyage déprimant dans les zones industrielles du sud de Paris, je me suis donc retrouvé face aux quelques dizaines de Gilets jaunes qui filtrent l’entrée, histoire de prendre la température dudit « blocage » par moi-même.

  • Les Experts à Ambert : saison 1, épisode 2

    25 décembre 2018

    Dans les épisodes précédents, on évoquait le fait que la juge d’instruction avait émis des « ordonnances de commissions expertales » afin de faire analyser les matériels informatiques et biologiques saisis lors des perquisitions (voir À propos de communication publique, de silence obstiné et de tricot policier). Les résultats de l’expertise sont désormais connus et, la nécessité de les rendre publics paraissant évidente, ce texte évoquera les quelques éléments qui nous semblent les plus significatifs.

  • La colonie pénitentiaire

    Par Franz Kafka (1919) 23 décembre 2018

    – C’est un appareil singulier, dit l’officier au chercheur qui se trouvait en voyage d’études. Et il embrassa d’un regard empreint d’une certaine admiration cet appareil qu’il connaissait pourtant bien. Le voyageur semblait n’avoir donné suite que par politesse à l’invitation du commandant, qui l’avait convié à assister à l’exécution d’un soldat condamné pour indiscipline et offense à son supérieur. L’intérêt suscité par cette exécution n’était d’ailleurs sans doute pas très vif dans la colonie pénitentiaire. (...)

  • Contre les historiographies de la récupération : A propos du livre « Dix ans d’Action Directe - Un témoignage, 1977-1987 » (Éditions Agone)

    Communiqué du CRAS (Toulouse) 22 décembre 2018

    Au mois d’octobre dernier nous avons envoyé un mail aux éditions Agone à propos d’une note concernant le CRAS dans l’ouvrage de Jean-Marc Rouillan, Dix ans d’Action Directe - un témoignage 1977-1987. Dans son livre, l’auteur inscrit le CRAS dans une « Coordination autonome » active en France, selon lui, dans ces années là. L’existence de cette coordination reste à prouver. Elle serait, toujours d’après Rouillan, à l’origine de la fondation de l’organisation Action Directe.

  • Et après, que nous reste-t-il ?

    20 décembre 2018

    C’est un réveil qui sonne à intervalle régulier, depuis des dizaines d’années, et toujours dans le même but. C’est une alarme réglée par une sphère qui me dépasse, pour dresser « ma sphère » privée, ma vie, ma pensée. Déjà enfant, j’entendais souvent ce signal habituel qui signifiait : « attention dés maintenant tu ne te lèvera que pour ça ! ». Le bip retentissait, aussi prévenant qu’un mot d’amour : « Alors ma petite, quel travail veux tu faire plus tard ? » me demandait-on.

  • Nouvelle loi sur le Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG)

    Pourquoi le refus de prélèvement ADN est-il toujours aussi nécessaire ? 20 décembre 2018

    Bon alors ! Suite à l’amendement dont on parlait mi-novembre concernant le FNAEG dans le cadre de la loi sur la justice, la CNIL a émis une réserve importante, et du coup y’a eu quelques articles qui en ont parlé un peu.. Vous pouvez le lire ici. Comme la classe politique fait semblant que la CNIL serve à quelque chose, les députés ont modifiés leur amendement, pour supprimer les phrases concernant la recherche par « lien direct » et la partie « codant « non codant ». A lire ici

  • Sortie prochaine sous contrainte pour le dernier prisonnier de la keufmobile

    17 décembre 2018

    La demande de liberté conditionnelle de la dernière personne en prison dans l’affaire du Quai de Valmy a été définitivement rejetée par la chambre d’application des peines, juridiction d’appel du juge d’application (JAP). Il restera enfermé au centre de détention de Meaux jusqu’à sa sortie avec crédits de réduction de peine*, prévue fin janvier prochain.

  • Paris : A propos du « mouvement des gilets jaunes »

    13 décembre 2018

    C’est sans doute l’occasion de mettre la notion de radicalité à l’épreuve de l’époque et de ce qui s’y passe. La question de l’intervention se posera aussi. Quelle possibilité de dépassements peut-on envisager dans ce qui semble s’être développé sur les bases d’un « mouvement de droite » (notion à discuter). On pourra également se demander ce qu’implique le choix d’y participer sans avoir ce genre de réflexion.

  • Procès contre des anarchistes en Belgique : La date est fixée en avril 2019

    13 décembre 2018

    De 2008 à 2014, l’État belge a mené une vaste enquête visant les luttes multi-formes - mais toujours en-dehors des sentiers battus - qui s’attaquaient aux centres fermés, aux frontières, aux prisons et ce monde basé sur l’autorité et l’exploitation. Dans son collimateur : la bibliothèque anarchiste Acrata, des publications anarchistes et anti-autoritaires (Hors Service, La Cavale et Tout doit partir), des dizaines de tracts et affiches, une bonne centaine d’actions, d’attaques et de sabotages... bref, la lutte contre le pouvoir sous ses différentes expressions.

  • Paris : Programme et édito de décembre 2018 à février 2019 aux Fleurs Arctiques

    Gilet jaune, chasuble rouge, K-way noir ? C’est quoi la tendance cet hiver ? 12 décembre 2018

    Pour continuer à essayer de comprendre ce qui nous arrive, et de s’armer pour y faire face, un programme donc autour de ce que notre époque liquide, de ce qui la rend inhabitable, pour trouver des pistes et des moyens d’en sortir.

  • Italie : Suites du procès de l’opération « Scripta Manent »

    11 décembre 2018

    Au cours de l’audience du 14 novembre, le calendrier des audiences a été notifié pour l’énième fois, après que l’expert du tribunal ait effectué une demande de délais supplémentaire pour la retranscription des interceptions, obtenant un délai supplémentaire de 60 jours, ainsi qu’un deuxième expert.

  • Maintien de l’ordre : Alors, plutôt flics ou dealers ? - Blocus lycéen et petit commerce en Seine-Saint-Denis

    10 décembre 2018

    Ce matin, on ne sait pas bien pourquoi ni comment, le lycée qui était d’un calme absolu la veille et dans lequel, vu d’un regard de prof, régnait une incompréhensible indifférence face à la situation extérieure (mouvement des « gilets jaunes », blocages de nombreux lycées dès la fin de la semaine précédente, répression en cours contre de nombreux lycéens...) est bloqué par plusieurs centaines d’élèves déterminés. On ne sait pas bien pourquoi ni comment, et c’est tant mieux. Cette opacité-là n’est-elle pas le meilleur des signes que cette initiative est bien la leur ? En tirer que leur démarche n’aurait ni sens, ni intérêt, comme le font avec mépris la plupart des adultes de l’établissement, y compris (voire surtout) syndiqués, y compris de gauche, y compris parfois même « anti-autoritaires », serait bien hâtif et en quelque sorte aveugle. Un aveuglement qui confine au déni.

  • Le troupeau des jaunes

    Par Albert Libertad (1905) 9 décembre 2018

    Un affichage officieux vient d’être fait.
    L’autorité, en cette circonstance, a abandonné le blanc sale de ses appels officiels ; elle a respecté le rouge, symbole des révolutionnaires ; elle a laissé le système de la bande transversale aux concerts et à la Bourse du travail.
    L’autorité a pris un ton du plus beau jaune agrémenté, parfois, de quelques teintes du plus beau bleu. Décemment, elle a muni ses élucubrations de timbres variés selon les discours.

  • Coup répressif en Argentine : Une compagnonne gravement blessée dans une explosion et une dizaine d’anarchistes incarcérés

    Étendons l’offensive, sans peur et avec persévérance. Informations sur la répression récente de l’État argentin. 4 décembre 2018

    Le 14 novembre dernier, à Buenos Aires, se sont produits deux faits réels, qui ont été suivis de retombées médiatiques et d’une réponse politique et judiciaire rapide. Dans la soirée, au cimetière de la Recoleta, plus précisément à l’endroit du mausolée dédié au colonel Ramon Falcon (exécuté par le compagnon Simon Radowitzky) a explosé une bombe, qui a blessé la compagnonne Anahi Salcedo. Cette dernière a été transférée à l’hôpital Fernandez, sous mandat d’arrêt et blessée à la poitrine, à la tête, et ayant perdu trois doigts à l’une de ses mains. Elle est actuellement maintenue dans un coma artificiel, au même endroit où est détenu le compagnon Hugo Rodrigez.

  • Être ou paraître anarchiste ?

    Par Giuseppe Ciancabilla (1899) 4 décembre 2018

    Il se passe le contraire de ce qui devrait arriver. Pour la plupart, être anarchiste est un problème de forme ; pour une minorité, pour très peu seulement c’est une question de substance. La forme, l’apparence : voilà l’éternelle imposture qui nous fait dévier du juste chemin de la vérité et nous traîne, dans une agréable illusion, vers les sentiers faciles des satisfactions momentanées.

  • Maria Spiridonova

    Par Emma Goldman (1922) 1er décembre 2018

    La Russie est unique dans l’histoire du monde, par la quantité de femmes qui contribuèrent aux mouvements Révolutionnaires. Plus d’un siècle en arrière, lorsque les Décembristes furent exilés de Russie, leurs femmes les suivirent et jusqu’à la dernière heure du régime Tsariste, elles participèrent avec la plus héroïque activité au mouvement Révolutionnaire et, en certaines circonstances, allèrent à la mort le sourire aux lèvres.

  • Ouistreham (Normandie) : On ne traverse pas des mers et des frontières en lâchant des lanternes

    29 novembre 2018

    Vendredi 23 novembre au soir avait lieu une marche de solidarité avec les migrants de Ouistreham, toujours aussi nombreux à vivre dehors et à essayer de passer la frontière vers l’Angleterre par le terminal de car-ferry. Cette marche était organisée dans le cadre du festival « citoyen » festisol. Sur place, depuis plusieurs années maintenant, des solidarités de base sont organisées par des habitants et habitantes (repas, fringues, douches, hébergement…), tandis que de nombreux squats sont régulièrement ouverts à Caen, notamment par l’Assemblée générale de lutte contre toutes les expulsions.

  • Réflexion sur la guerre

    Par Simone Weil (novembre 1933) 29 novembre 2018

    La situation actuelle et l’état d’esprit qu’elle suscite ramènent une fois de plus à l’ordre du jour le problème de la guerre. On vit présentement dans l’attente perpétuelle d’une guerre ; le danger est peut-être imaginaire, mais le sentiment du danger existe, et en constitue un facteur non négligeable. Or, on ne peut constater aucune réaction si ce n’est la panique, moins panique des courages devant la menace du massacre que panique des esprits devant les problèmes qu’elle pose. Nulle part le désarroi n’est plus sensible que dans le mouvement ouvrier. Nous risquons, si nous ne faisons pas un sérieux effort d’analyse, qu’un jour proche ou lointain la guerre nous trouve impuissants, non seulement à agir, mais même à juger. Et tout d’abord il faut faire le bilan des traditions sur lesquelles nous avons jusqu’ici vécu plus ou moins consciemment.

  • Quelle stratégie contre la machine à expulser ?

    29 novembre 2018

    Depuis plusieurs semaines, un appel circulait sur différents sites (Paris-Luttes, Démosphère) et via Facebook à manifester le vendredi 23 novembre devant le centre de rétention de Vincennes, la prison spéciale pour les étrangers et étrangères décrété·e·s en situation irrégulière. Il était indiqué, je cite : « La marche partira du ministère de l’Intérieur, direction de l’immigration dans le 20e arrondissement et une fois arrivée aux portes du Centre de Rétention de Vincennes, un parloir sauvage se fera avec des détenu·e·s de Vincennes mais aussi du CRA du Mesnil-Amelot parce qu’il n’y a pas de nous sans eux ni elles. »

  • A propos de la Nomenklatura et de Hô chi Minh

    Par Ngô Van (1998) 25 novembre 2018

    Au Viêt nam, la nomenklatura compte, à Hanoi environ 10 000 membres haut placés dans les services civils et 3 000 dans l’armée et la police. À Saïgon, environ 4 000. Dans l’ensemble du pays, des villes au plus profond des campagnes, à tous les échelons de la pyramide du pouvoir, environ 50 000 familles de privilégiés dominent une population de 75 millions d’habitants. Il existe des organismes spéciaux qui organisent le service de ces nouveaux potentats des villes et des provinces.

  • Nouvelle-Calédonie : Destruction pure et simple de la mine de nickel

    25 novembre 2018

    Dans la nuit du 21 novembre, une quinzaine d’engins ont été incendiés et la tête du convoyeur Serpentine a été endommagée. « C’est une destruction pure et simple du site », a affirmé Olivier Béligon, directeur de la communication de la Société Le Nickel (filiale du français Eramet) qui exploite le site.

  • Prisons : La drogue et la répression

    22 novembre 2018

    La répression ne se limite pas seulement aux coups de matraques et aux barreaux. La répression consiste aussi d’obéissance, de soumission et de résignation ; des valeurs que le système nous vante jour après jour. En plus, la répression n’est pas le résultat d’un complot diabolique d’une conspiration de quelques dominants, mais bien une dynamique sociale qu’on peut identifier dans des rapports sociaux, des structures et des personnes.

  • Paris : Religion et Modernité - De nouvelles analyses pour de nouveaux enjeux ?

    Vendredi 23 novembre à 19h aux Fleurs Arctiques 20 novembre 2018

    Pour revenir sur des enjeux qui faisaient partie des évidences révolutionnaires hier, et qui aujourd’hui sont au centre de multiples confusions souvent lourdes de conséquences, nous proposons une discussion autour de la religion et de ses diverses formes. Cette dernière a su, ces dernières décennies (parfois par négligence, parfois avec l’enthousiasme de certains), se frayer une place dans les aires contestataires. La virulence notable des réactions face aux critiques de la religion de la part (...)


  • Le moindre mal

    18 novembre 2018

    Il y a plusieurs années au cours d’une élection, un célèbre journaliste italien invita ses lecteurs à se pincer le nez et accomplir leur devoir de citoyens en votant pour le parti qui était alors au pouvoir. Le journaliste était bien conscient que pour les gens ce pouvoir dégageait la puanteur de décennies de pourrissement institutionnel – abus de pouvoir, corruption, transactions sales – mais la seule alternative politique disponible, la gauche, semblait d’encore plus mauvais augure. Il n’y avait pas d’autre choix que de se boucher le nez et de voter pour les dirigeants déjà au pouvoir.

  • Lutte contre le Google-Campus à Kreuzberg (Berlin) : La lutte est finie, ou tout continue ?

    18 novembre 2018

    Google ne s’installera pour l’instant pas dans le transformateur de Kreuzberg, mais loue 3000 mètres carrés plus loin à deux comités de quartier, Betterplace et Karuna. La façon dont on pourrait expliquer ce changement de stratégie de la part de Google se verra probablement que dans quelques temps. Mais on ne peut pas nier que les actions continues contre le Google-Campus aient contribué à ce que Google ne puisse pas venir à Kreuzberg et s’y implanter aussi facilement. Le fait que des actions (...)

  • Des Ruines : Appel à soutien financier pour la sortie des n°3 et 4

    13 novembre 2018

    La revue devrait sortir sous la forme d’un double numéro (3/4) dans les semaines à venir, malgré des difficultés financières certaines, puisqu’elle contiendra plus de 300 pages reliées au format habituel. Elle est donc coûteuse à produire, et c’est ce qui retarde désormais sa sortie. Il est déjà possible de faire un don de soutien (par exemple via paypal ou par chèque) et/ou pré-commander un ou plusieurs exemplaires pour aider à sa publication. Vous serez alors parmi les premiers à recevoir la revue. Elle (...)

  • Paris : 100 balles ou la taule, brèves de justice

    13 novembre 2018

    Vendredi 2 novembre. Une après-midi banale à la 23.1 [chambre du TGI de Paris], où comment les comparutions immédiates reflètent la justice...
    On est là, une vingtaine. Deux copines se sont faites arrêter pour un vol à go sport, histoire de vivre sans se contenter des 400 balles octroyées par l’état.

  • Limoges : Affaire de la caserne Jourdan

    13 novembre 2018

    Dans la nuit du 18 septembre 2017, un incendie de véhicules de la gendarmerie a été revendiqué par un collectif mystérieux et ravageur : la R.A.G.E. Le communiqué de cette action est disponible ici, il proclamait :
    Dans la nuit du 18 septembre 2017, nous, ex-gendarmes de l’escadron de gendarmerie mobile 41/2 avons décidé collectivement d’incendier, trois fourgons de GM et deux bus de gendarmerie stationnés dans l’enceinte de la Caserne Jourdan à Limoges. Par ce geste, nous quittons (...)

  • Florence (Italie) : Grève de la faim et compte-rendu d’audience dans l’Op. Panico

    13 novembre 2018

    Paska est en grève de la faim depuis le lundi 5 novembre. Cela fait longtemps qu’il a choisi de ne pas baisser la tête face à la violence de la prison. Voilà pourquoi le 8, avant d’être transféré à Florence, pour l’audience de l’Opération Panico, il a été tabassé.

  • Le Maoïsme à travers le petit livre rouge

    12 novembre 2018

    Par ces notes, nous avons l’intention de contribuer à la démystification parmi nous de ce nouvel « isme » qui se manifeste bruyamment depuis mai 1968, et essayer de faire connaître ce monde si lointain qui participe à l’universalité du système d’oppression et d’exploitation inauguré un demi-siècle plus tôt en Russie sous le drapeau du marxisme-léninisme.

  • La féminisation du langage libère-t-elle les femmes ?

    10 novembre 2018

    Pourquoi, au sujet de la féminisation des textes — ou « écriture inclusive » —semble-t-il impossible de penser hors des sentiers imposés d’un côté par un certain féminisme, radical seulement dans son avidité réformiste, et de l’autre par des réactionnaires défendant corps et âmes la langue française et son caractère traditionnel.

  • Madrid : Sur l’arrestation de deux anarchistes le 29 octobre dernier

    10 novembre 2018

    Lundi 29 octobre dernier, la Brigade d’Information s’est rendu chez deux compagnons anarchistes de Madrid pour les arrêter. Ils sont accusés du délit de « dommages par incendie d’un distributeur automatique de billets de l’enseigne Bankia » dans le quartier de « Vallekas » durant la semaine d’action pour la compagnonne Lisa, alors incarcérée depuis un an par l’État allemand, condamnée à 7 ans de prison pour avoir braqué une banque.

  • Télénovela confusionniste

    10 novembre 2018

    NdNF : Il y a quelques années, nous publiions le texte Tiens, ça glisse..., qui avait eu le mérite en son temps, aux côtés de quelques rares autres textes issus des aires anarchistes ou autonomes, de mettre enfin les pieds dans le plat de ce qui était à l’époque une question « nouvelle » : la racialisation des questions sociales sur le mode universitaire américain d’extrême gauche, autrement dit, le racialisme. La plaie. Aujourd’hui, nous publions dans le même esprit le texte suivant, critique virulente (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 5060