nouscontacter Acceuilnouscontacter journaux brochures Section Audio articles forum

Base de données anarchistes internationale et multilingue (depuis 2007)
In English In Italiano Im Deutschen En Español العربية По-русски Ελληνικά 日本語で。 Srpskohrvastski In het Nederlands
Em português Suomi Turkce Bahasa Indonesia Cestina Polski Català
Burn all flags !
  • Paris : A propos du « mouvement des gilets Jaunes »

    13 décembre 2018

    C’est sans doute l’occasion de mettre la notion de radicalité à l’épreuve de l’époque et de ce qui s’y passe. La question de l’intervention se posera aussi. Quelle possibilité de dépassements peut-on envisager dans ce qui semble s’être développé sur les bases d’un « mouvement de droite » (notion à discuter). On pourra également se demander ce qu’implique le choix d’y participer sans avoir ce genre de réflexion.

  • Procès contre des anarchistes en Belgique : La date est fixée en avril 2019

    13 décembre 2018

    De 2008 à 2014, l’État belge a mené une vaste enquête visant les luttes multi-formes - mais toujours en-dehors des sentiers battus - qui s’attaquaient aux centres fermés, aux frontières, aux prisons et ce monde basé sur l’autorité et l’exploitation. Dans son collimateur : la bibliothèque anarchiste Acrata, des publications anarchistes et anti-autoritaires (Hors Service, La Cavale et Tout doit partir), des dizaines de tracts et affiches, une bonne centaine d’actions, d’attaques et de sabotages... bref, la lutte contre le pouvoir sous ses différentes expressions.

  • Paris : Programme et édito de décembre 2018 à février 2019 aux Fleurs Arctiques

    Gilet jaune, chasuble rouge, K-way noir ? C’est quoi la tendance cet hiver ? 12 décembre 2018

    Pour continuer à essayer de comprendre ce qui nous arrive, et de s’armer pour y faire face, un programme donc autour de ce que notre époque liquide, de ce qui la rend inhabitable, pour trouver des pistes et des moyens d’en sortir.

  • Italie : Suites du procès de l’opération « Scripta Manent »

    11 décembre 2018

    Au cours de l’audience du 14 novembre, le calendrier des audiences a été notifié pour l’énième fois, après que l’expert du tribunal ait effectué une demande de délais supplémentaire pour la retranscription des interceptions, obtenant un délai supplémentaire de 60 jours, ainsi qu’un deuxième expert.

  • Maintien de l’ordre : Alors, plutôt flics ou dealers ? - Blocus lycéen et petit commerce en Seine-Saint-Denis

    10 décembre 2018

    Ce matin, on ne sait pas bien pourquoi ni comment, le lycée qui était d’un calme absolu la veille et dans lequel, vu d’un regard de prof, régnait une incompréhensible indifférence face à la situation extérieure (mouvement des « gilets jaunes », blocages de nombreux lycées dès la fin de la semaine précédente, répression en cours contre de nombreux lycéens...) est bloqué par plusieurs centaines d’élèves déterminés. On ne sait pas bien pourquoi ni comment, et c’est tant mieux. Cette opacité-là n’est-elle pas le meilleur des signes que cette initiative est bien la leur ? En tirer que leur démarche n’aurait ni sens, ni intérêt, comme le font avec mépris la plupart des adultes de l’établissement, y compris (voire surtout) syndiqués, y compris de gauche, y compris parfois même « anti-autoritaires », serait bien hâtif et en quelque sorte aveugle. Un aveuglement qui confine au déni.

  • Le troupeau des jaunes

    Par Albert Libertad (1905) 9 décembre 2018

    Un affichage officieux vient d’être fait.
    L’autorité, en cette circonstance, a abandonné le blanc sale de ses appels officiels ; elle a respecté le rouge, symbole des révolutionnaires ; elle a laissé le système de la bande transversale aux concerts et à la Bourse du travail.
    L’autorité a pris un ton du plus beau jaune agrémenté, parfois, de quelques teintes du plus beau bleu. Décemment, elle a muni ses élucubrations de timbres variés selon les discours.

  • Coup répressif en Argentine : Une compagnonne gravement blessée dans une explosion et une dizaine d’anarchistes incarcérés

    Étendons l’offensive, sans peur et avec persévérance. Informations sur la répression récente de l’État argentin. 4 décembre 2018

    Le 14 novembre dernier, à Buenos Aires, se sont produits deux faits réels, qui ont été suivis de retombées médiatiques et d’une réponse politique et judiciaire rapide. Dans la soirée, au cimetière de la Recoleta, plus précisément à l’endroit du mausolée dédié au colonel Ramon Falcon (exécuté par le compagnon Simon Radowitzky) a explosé une bombe, qui a blessé la compagnonne Anahi Salcedo. Cette dernière a été transférée à l’hôpital Fernandez, sous mandat d’arrêt et blessée à la poitrine, à la tête, et ayant perdu trois doigts à l’une de ses mains. Elle est actuellement maintenue dans un coma artificiel, au même endroit où est détenu le compagnon Hugo Rodrigez.

  • Être ou paraître anarchiste ?

    Par Giuseppe Ciancabilla (1899) 4 décembre 2018

    Il se passe le contraire de ce qui devrait arriver. Pour la plupart, être anarchiste est un problème de forme ; pour une minorité, pour très peu seulement c’est une question de substance. La forme, l’apparence : voilà l’éternelle imposture qui nous fait dévier du juste chemin de la vérité et nous traîne, dans une agréable illusion, vers les sentiers faciles des satisfactions momentanées.

  • Maria Spiridonova

    Par Emma Goldman (1922) 1er décembre 2018

    La Russie est unique dans l’histoire du monde, par la quantité de femmes qui contribuèrent aux mouvements Révolutionnaires. Plus d’un siècle en arrière, lorsque les Décembristes furent exilés de Russie, leurs femmes les suivirent et jusqu’à la dernière heure du régime Tsariste, elles participèrent avec la plus héroïque activité au mouvement Révolutionnaire et, en certaines circonstances, allèrent à la mort le sourire aux lèvres.

  • Ouistreham (Normandie) : On ne traverse pas des mers et des frontières en lâchant des lanternes

    29 novembre 2018

    Vendredi 23 novembre au soir avait lieu une marche de solidarité avec les migrants de Ouistreham, toujours aussi nombreux à vivre dehors et à essayer de passer la frontière vers l’Angleterre par le terminal de car-ferry. Cette marche était organisée dans le cadre du festival « citoyen » festisol. Sur place, depuis plusieurs années maintenant, des solidarités de base sont organisées par des habitants et habitantes (repas, fringues, douches, hébergement…), tandis que de nombreux squats sont régulièrement ouverts à Caen, notamment par l’Assemblée générale de lutte contre toutes les expulsions.

  • Réflexion sur la guerre

    Par Simone Weil (novembre 1933) 29 novembre 2018

    La situation actuelle et l’état d’esprit qu’elle suscite ramènent une fois de plus à l’ordre du jour le problème de la guerre. On vit présentement dans l’attente perpétuelle d’une guerre ; le danger est peut-être imaginaire, mais le sentiment du danger existe, et en constitue un facteur non négligeable. Or, on ne peut constater aucune réaction si ce n’est la panique, moins panique des courages devant la menace du massacre que panique des esprits devant les problèmes qu’elle pose. Nulle part le désarroi n’est plus sensible que dans le mouvement ouvrier. Nous risquons, si nous ne faisons pas un sérieux effort d’analyse, qu’un jour proche ou lointain la guerre nous trouve impuissants, non seulement à agir, mais même à juger. Et tout d’abord il faut faire le bilan des traditions sur lesquelles nous avons jusqu’ici vécu plus ou moins consciemment.

  • Quelle stratégie contre la machine à expulser ?

    29 novembre 2018

    Depuis plusieurs semaines, un appel circulait sur différents sites (Paris-Luttes, Démosphère) et via Facebook à manifester le vendredi 23 novembre devant le centre de rétention de Vincennes, la prison spéciale pour les étrangers et étrangères décrété·e·s en situation irrégulière. Il était indiqué, je cite : « La marche partira du ministère de l’Intérieur, direction de l’immigration dans le 20e arrondissement et une fois arrivée aux portes du Centre de Rétention de Vincennes, un parloir sauvage se fera avec des détenu·e·s de Vincennes mais aussi du CRA du Mesnil-Amelot parce qu’il n’y a pas de nous sans eux ni elles. »

  • A propos de la Nomenklatura et de Hô chi Minh

    Par Ngô Van (1998) 25 novembre 2018

    Au Viêt nam, la nomenklatura compte, à Hanoi environ 10 000 membres haut placés dans les services civils et 3 000 dans l’armée et la police. À Saïgon, environ 4 000. Dans l’ensemble du pays, des villes au plus profond des campagnes, à tous les échelons de la pyramide du pouvoir, environ 50 000 familles de privilégiés dominent une population de 75 millions d’habitants. Il existe des organismes spéciaux qui organisent le service de ces nouveaux potentats des villes et des provinces.

  • Nouvelle-Calédonie : Destruction pure et simple de la mine de nickel

    25 novembre 2018

    Dans la nuit du 21 novembre, une quinzaine d’engins ont été incendiés et la tête du convoyeur Serpentine a été endommagée. « C’est une destruction pure et simple du site », a affirmé Olivier Béligon, directeur de la communication de la Société Le Nickel (filiale du français Eramet) qui exploite le site.

  • Prisons : La drogue et la répression

    22 novembre 2018

    La répression ne se limite pas seulement aux coups de matraques et aux barreaux. La répression consiste aussi d’obéissance, de soumission et de résignation ; des valeurs que le système nous vante jour après jour. En plus, la répression n’est pas le résultat d’un complot diabolique d’une conspiration de quelques dominants, mais bien une dynamique sociale qu’on peut identifier dans des rapports sociaux, des structures et des personnes.

  • Paris : Religion et Modernité - De nouvelles analyses pour de nouveaux enjeux ?

    Vendredi 23 novembre à 19h aux Fleurs Arctiques 20 novembre 2018

    Pour revenir sur des enjeux qui faisaient partie des évidences révolutionnaires hier, et qui aujourd’hui sont au centre de multiples confusions souvent lourdes de conséquences, nous proposons une discussion autour de la religion et de ses diverses formes. Cette dernière a su, ces dernières décennies (parfois par négligence, parfois avec l’enthousiasme de certains), se frayer une place dans les aires contestataires. La virulence notable des réactions face aux critiques de la religion de la part (...)

  • Le moindre mal

    18 novembre 2018

    Il y a plusieurs années au cours d’une élection, un célèbre journaliste italien invita ses lecteurs à se pincer le nez et accomplir leur devoir de citoyens en votant pour le parti qui était alors au pouvoir. Le journaliste était bien conscient que pour les gens ce pouvoir dégageait la puanteur de décennies de pourrissement institutionnel – abus de pouvoir, corruption, transactions sales – mais la seule alternative politique disponible, la gauche, semblait d’encore plus mauvais augure. Il n’y avait pas d’autre choix que de se boucher le nez et de voter pour les dirigeants déjà au pouvoir.

  • Lutte contre le Google-Campus à Kreuzberg (Berlin) : La lutte est finie, ou tout continue ?

    18 novembre 2018

    Google ne s’installera pour l’instant pas dans le transformateur de Kreuzberg, mais loue 3000 mètres carrés plus loin à deux comités de quartier, Betterplace et Karuna. La façon dont on pourrait expliquer ce changement de stratégie de la part de Google se verra probablement que dans quelques temps. Mais on ne peut pas nier que les actions continues contre le Google-Campus aient contribué à ce que Google ne puisse pas venir à Kreuzberg et s’y implanter aussi facilement. Le fait que des actions (...)

  • Des Ruines : Appel à soutien financier pour la sortie des n°3 et 4

    13 novembre 2018

    La revue devrait sortir sous la forme d’un double numéro (3/4) dans les semaines à venir, malgré des difficultés financières certaines, puisqu’elle contiendra plus de 300 pages reliées au format habituel. Elle est donc coûteuse à produire, et c’est ce qui retarde désormais sa sortie. Il est déjà possible de faire un don de soutien (par exemple via paypal ou par chèque) et/ou pré-commander un ou plusieurs exemplaires pour aider à sa publication. Vous serez alors parmi les premiers à recevoir la revue. Elle (...)

  • Paris : 100 balles ou la taule, brèves de justice

    13 novembre 2018

    Vendredi 2 novembre. Une après-midi banale à la 23.1 [chambre du TGI de Paris], où comment les comparutions immédiates reflètent la justice...
    On est là, une vingtaine. Deux copines se sont faites arrêter pour un vol à go sport, histoire de vivre sans se contenter des 400 balles octroyées par l’état.

  • Limoges : Affaire de la caserne Jourdan

    13 novembre 2018

    Dans la nuit du 18 septembre 2017, un incendie de véhicules de la gendarmerie a été revendiqué par un collectif mystérieux et ravageur : la R.A.G.E. Le communiqué de cette action est disponible ici, il proclamait :
    Dans la nuit du 18 septembre 2017, nous, ex-gendarmes de l’escadron de gendarmerie mobile 41/2 avons décidé collectivement d’incendier, trois fourgons de GM et deux bus de gendarmerie stationnés dans l’enceinte de la Caserne Jourdan à Limoges. Par ce geste, nous quittons (...)

  • Florence (Italie) : Grève de la faim et compte-rendu d’audience dans l’Op. Panico

    13 novembre 2018

    Paska est en grève de la faim depuis le lundi 5 novembre. Cela fait longtemps qu’il a choisi de ne pas baisser la tête face à la violence de la prison. Voilà pourquoi le 8, avant d’être transféré à Florence, pour l’audience de l’Opération Panico, il a été tabassé.

  • Le Maoïsme à travers le petit livre rouge

    Par Ngô Van (1971) 12 novembre 2018

    Par ces notes, nous avons l’intention de contribuer à la démystification parmi nous de ce nouvel « isme » qui se manifeste bruyamment depuis mai 1968, et essayer de faire connaître ce monde si lointain qui participe à l’universalité du système d’oppression et d’exploitation inauguré un demi-siècle plus tôt en Russie sous le drapeau du marxisme-léninisme.

  • La féminisation du langage libère-t-elle les femmes ?

    Vendredi 16 novembre à 19h à Paris (XIXe) 10 novembre 2018

    Pourquoi, au sujet de la féminisation des textes — ou « écriture inclusive » —semble-t-il impossible de penser hors des sentiers imposés d’un côté par un certain féminisme, radical seulement dans son avidité réformiste, et de l’autre par des réactionnaires défendant corps et âmes la langue française et son caractère traditionnel.

  • Madrid : Sur l’arrestation de deux anarchistes le 29 octobre dernier

    10 novembre 2018

    Lundi 29 octobre dernier, la Brigade d’Information s’est rendu chez deux compagnons anarchistes de Madrid pour les arrêter. Ils sont accusés du délit de « dommages par incendie d’un distributeur automatique de billets de l’enseigne Bankia » dans le quartier de « Vallekas » durant la semaine d’action pour la compagnonne Lisa, alors incarcérée depuis un an par l’État allemand, condamnée à 7 ans de prison pour avoir braqué une banque.

  • Prolétaires de tous les pays, chacun pour soi !

    Télénovela confusionniste

    De la race comme nouveau principe d’organisation, en attendant le pire 10 novembre 2018

    NdNF : Il y a quelques années, nous publiions le texte Tiens, ça glisse..., qui avait eu le mérite en son temps, aux côtés de quelques rares autres textes issus des aires anarchistes ou autonomes, de mettre enfin les pieds dans le plat de ce qui était à l’époque une question « nouvelle » : la racialisation des questions sociales sur le mode universitaire américain d’extrême gauche, autrement dit, le racialisme. La plaie. Aujourd’hui, nous publions dans le même esprit le texte suivant, critique virulente (...)

  • A relire en ce moment, 10 ans plus tard...

    Pourquoi nous ne les soutiendrons jamais

    Le Hezbollah, le Hamas ou tout autre groupe armé dit de « résistance anti-impérialiste » 8 novembre 2018

    A relire en ce moment, 10 ans plus tard...

  • Quelques notes critiques sur « En catimini »

    8 novembre 2018

    A force d’affirmer que « démocratie » et « dictature » sont les deux faces de la même médaille, ils finirent par négliger, parfois par gommer, les spécificités du nazisme, en particulier en matière de « solution finale du problème juif ». Additionnée au goût de la provocation envers Bonn et au refus du chantage à l’Holocauste, leur idéologie réductionniste a généré des actes inqualifiables. En 1969 déjà, de prétendus anarchistes berlinois avaient tenté de faire sauter la dernière synagogue de Berlin, à la date de l’anniversaire de la Nuit de cristal de 1938, qui connut la pire vague de pogroms depuis 1933. En fait d’anarchisme, leurs communiqués, mélange de pathos maoïste et de jargon beatnik, n’étaient pas sans rappeler la prose des Weathermen d’outre-Atlantique. La thèse facile de la provocation policière fut vite abandonnée : c’était bien des « camarades » qui avaient été tentés par quelque remake des opérations noires chères aux nazis. Cette tentative avortée fut le prélude à la multiplication de projets, réalisés ou non, sur lesquels planait l’ombre de Carlos, qui devait culminer à Entebbe, en 1976. D’après « En catimini », « deux présumés » membres des Cellules révolutionnaires « ont été abattus par les forces spéciales israéliennes lors de l’attaque d’Entebbe.

  • Besançon : Solidarité avec la camarade inculpée pour avoir perturbé le conseil municipal de rentrée !

    Jeudi 22 novembre, guerre aux affameurs ! 8 novembre 2018

    Jeudi 20 septembre avait lieu le premier conseil municipal de la rentrée à Besançon après un été agité contre l’arrêté « anti-mendicité » du maire¹. Mais cette fois, le cirque démocratique local ne se déroule pas comme prévu. Des dizaines de manifestant.e.s se retrouvent devant l’hôtel de ville pour exprimer leur colère contre cette nouvelle mesure anti-pauvres. Alors que le conseil venait à peine de débuter, une personne impliquée dans les réseaux locaux de solidarité avec les migrants se lève et prend à parti le maire et les autres élu.e.s présent.e.s, en s’attaquant à leur politique d’exclusion et de répression des indésirables, avec ou sans papiers.

  • « La libération nationale n’est qu’un changement de maîtres »

    Par Ngô Van (juillet 1967) 5 novembre 2018

    Que signifie, pour les ouvriers et les paysans, la « libération nationale » ? Les puissances impérialistes parlent du « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes », et cette expression est reprise par les partis tendant au pouvoir dans les pays coloniaux et semi-coloniaux. Nous proposons de bannir le mot « peuple » de notre langage ; il met les classes exploiteuses et dominantes sur le même pied d’égalité de droit que les masses exploitées. Qui dispose de qui dans les nouveaux États nationaux « paysans » ? (...)

  • Suisse : Solidarité avec les 18 inculpés de Bâle

    5 novembre 2018

    Le 24 juin 2016 a eu lieu à Bâle une manifestation contre le racisme, la répression et la gentrification. Durant cette manifestation, des institutions et entreprises, participant aux conditions en vigueurs, ont été la cibles d’attaques. Ce sont, entre autres, le bureau du plus gros parti de la droite populiste suisse (UDC), le palais de justice, une entreprise privée de sécurité (Kroo Security) ainsi que la police qui ont été visés.

  • Murcie (Espagne) : Six anarchistes arrêtés et accusés de plusieurs attaques incendiaires et explosives

    4 novembre 2018

    Vendredi 26 octobre, la police nationale espagnole a arrêté six anarchistes à Murcie. Elle les accuse d’être les auteurs de plusieurs attaques explosives et incendiaires contre des infrastructures du pouvoir.

  • Espagne : Nouvelles perquisitions à Madrid et Palencia en lien avec les émeutes anti-G20 de Hambourg

    4 novembre 2018

    Tôt vendredi 19 octobre au matin, une nouvelle opération de police menée conjointement par la Police Nationale espagnole et la Police Fédérale Allemande a eu lieu à Madrid et à Palencia. L’opération a abouti à la perquisition de deux logements à Palencia et à Madrid (quartier Tetuan). A l’instar de ce qui s’est passé le 29 mai dernier – où cette fois-ci les dispositifs policiers ont été déployés à l’échelle européenne, avec des perquisitions en France, en Allemagne, en Italie et en Suisse. L’objectif recherché (...)

  • Paris : La lutte contre la machine à expulser en appel

    4 novembre 2018

    Le 2 novembre 2018 à Paris se tiendra une audience relais de la Cour d’appel pour fixer la date définitive du second procès de la lutte contre la machine à expulser. Le 22 juin 2018 en première instance, sept camarades et compagnon.ne.s avaient pris un total de 9 mois de prison ferme et 5 mois avec sursis ou en jours-amende, suite aux visites inamicales dans les agences Air France et SNCF de mars 2010, quelques heures après la condamnation à des années de taule de dix sans-papiers accusés de l’incendie du centre de rétention administrative (CRA) de Vincennes.

  • De l’utilité et de l’inconvénient des études historiques pour la vie

    Par Friedrich Nietzsche (1874) 24 octobre 2018

    « Du reste je déteste tout ce qui ne fait que m’instruire, sans augmenter mon activité ou l’animer directement. » Ce sont là des paroles de Gœthe par lesquelles, comme un Ceterum censeo courageusement exprimé, pourra débuter notre considération sur la valeur et la non-valeur des études historiques. On y exposera pourquoi l’enseignement, sans la vivification, pourquoi la science qui paralyse l’activité, pourquoi l’histoire, précieux superflu de la connaissance et article de luxe, doivent être sérieusement, (...)


  • Réflexions préliminaires sur la guerre au Viêt Nam

    22 octobre

    Depuis l’offensive du Têt, l’agitation mystificatrice de la propagande n’a cessé de s’intensifier. À quelque dix mille kilomètres d’ici, le jeu de massacre continue et journaux et télévision du monde entier se repaissent quotidiennement des images à sensation d’un insupportable carnage devenu pourtant habituel. Une intoxication à double sens aide à mourir ou à voir mourir lorsque l’enlisement quotidien n’a pas tout à fait endormi la sensibilité.

  • Belgique : Les anarchistes (toujours) dans le viseur de l’antiterrorisme

    22 octobre

    La Belgique est un de ces pays d’Europe qui a encore un Roi. C’est un fait curieux vu d’ici, et on peut donc se demander à quoi cela bien servir, un Roi, à part dépenser des millions et causer quelques scandales réguliers pour distraire la population ? Et bien un monarque, ça signe par exemple des décrets, des décrets royaux même. Comme par exemple celui qui vient d’étendre les compétences de la liste de l’OCAM (Organe de coordination pour l’analyse de la menace), un des organismes du terrorisme d’Etat belge.

  • Bure : 13 procès et le tribunal de Bar-le-Duc évacué

    22 octobre

    Ce mardi 16 octobre, 13 personnes passaient en procès pour des affaires liées à la lutte anti-CIGEO. Une spécialité du tribunal de Bar-le-Duc est de rassembler toutes les affaires militantes le même jour, afin d’assurer un déploiement policier proportionné : une centaine de flics.

  • Rapport pour une académie

    19 octobre

    Éminents Académiciens, vous me faites l’honneur de me demander de fournir à l’Académie un rapport sur mon passé simien. Je ne saurais malheureusement déférer à cette invitation telle que vous la formulez. Je suis séparé de ma vie de singe par près de cinq années, un temps peut-être très court sur le calendrier, mais qui est infiniment long quand on le passe à galoper comme je l’ai fait par-ci par-là, accompagné d’hommes excellents, de conseils, d’applaudissements, de musique d’orchestre, seul au fond car ma compagnie, pour ne rien perdre du tableau, se tenait loin de la barrière. Mes exploits n’auraient pas été possibles, si j’avais voulu m’opiniâtrer à songer à mes origines et à mes souvenirs de jeunesse. Le premier des commandements que je m’étais dictés était justement de renoncer à toute espèce d’entêtement ; moi, singe libre, je m’imposais un joug. En revanche mes souvenirs s’effacèrent de plus en plus.

  • Frontière franco-italienne : Sur l’expulsion de « chez Jesus »

    19 octobre

    Ils ont expulsé « Chez Jesus ». 14 camionnettes, plusieurs voitures de police et carabinieri, l’éternel troupeau bien fourni de digossini tout fiers. Ils sont arrivés à 7h40 le mercredi matin. Ils ont défoncé la porte avec un bélier et un marteau, et ils sont entrés.

  • Florence (Italie) : Compte rendu de procès de l’op. « Panico » et balade solidaire en ville et devant la taule

    16 octobre

    Hier, mardi 9 octobre, s’est déroulée la première audience (report du 12 juillet) du procès concernant l’opération « Panico ». Un large public de compagnons et de compagnonn.es a chaleureusement accueilli l’entrée dans la salle des trois compagnons incarcérés présents à l’audience, provoquant l’irritation croissante du président du jury.

  • France, mai 68 : Les Comités Ouvriers-Étudiants

    15 octobre

    Qui sommes-nous ? Ni des responsables ou des fonctionnaires des Comités d’Action Ouvriers – Étudiants ; ni des présidents ou des secrétaires du mouvement ; ni des porte-parole ou des représentants des révolutionnaires. Nous sommes deux militants qui nous sommes rencontrés sur les barricades et à Censier qui avons partagé un projet tous les deux, et aussi avec des milliers d’autres militants actifs à Paris en mai-juin 1968.

  • Mai 68 à l’usine Jeumont-Schneider

    15 octobre

    Il nous paraît fastidieux en ce moment où tout est à la « normale » d’évoquer ce qui ne l’était pas moins « normal à rebours » à la fin du printemps dernier. D’ailleurs ce qui s’est passé ici n’est qu’une variante de ce qui s’est passé ailleurs, que tout le monde connaît. Cependant il n’est pas inutile de se pencher sur le miroir terni du passé pour essayer de se connaître soi-même.

  • La miche de pain

    15 octobre

    Depuis la vitrine du magasin, la miche de pain contemple les allées et venues de la foule anonyme. Ils sont nombreux, ceux qui lui lancent des regards de convoitise, tellement sa croûte dorée semble une invite à l’appétit et, pour le pauvre, un appel à violer la loi. Hommes et femmes, enfants et vieillards passent et repassent devant la vitrine, et la miche se sent mordue par mille regards avides, les regards de la faim, capables de dévorer des pierres.

  • Un point sur la construction de nouvelles places de prison

    12 octobre

    Après l’annonce du plan pénitentiaire le 12 septembre dernier en conseil des ministres, les arbitrages sur les villes retenues pour la construction de nouvelles prisons viennent de tomber. Le futur programme immobilier a ainsi été présenté aux syndicats de matons le 8 octobre en avant-première par Stéphane Bredin, directeur de l’administration pénitentiaire, et confirmés le 9 octobre en interne par le ministère de la Justice : 7000 places supplémentaires de prison doivent être livrées d’ici 2022 (« plan 2018-2022 ») et 8000 autres sont projetées d’ici 2027 dans un « plan 2022-2027 ». On en trouvera la liste ci-dessous.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 5040


38 visiteurs en ce moment