nouscontacter Acceuilnouscontacter journaux brochures Section Audio articles forum

Base de données anarchistes internationale et multilingue (depuis 2007)
In English In Italiano Im Deutschen En Español العربية По-русски Ελληνικά 日本語で。 Srpskohrvastski In het Nederlands
Em português Suomi Turkce Bahasa Indonesia Cestina Polski Català
Burn all flags !
  • Paris : Appel à une présence solidaire pour les inculpés du 1er Mai

    Jeudi 23 mai 2019, des renvois de comparution immédiate du 1er mai ont lieu au TGI de Paris à partir de 13h30. 22 mai 2019

    Dans la chambre 23-3, passeront d’abord les prévenus ayant été placés en détention provisoire (parmi lesquels plusieurs compagnons). Comparaîtront aussi quatre compagnons arrêtés lors d’un contrôle préventif, dont deux avaient été placés en détention provisoire à Fleury-Mérogis avant d’être libérés mardi 14 mai au moment de leur DML.

  • Paris : L’enfance dans et contre l’école

    21 mai 2019

    Dans les précédents programmes, la question de l’école a fait l’objet d’un cycle, de textes, et bientôt d’une discussion. Parce que l’école, avec le monde, change et se transforme, que l’école « de droite » traditionnelle dont nous pouvons bien imaginer les méfaits a laissé progressivement place après mai 68 à une école qu’on peut dire « de gauche » intégrant bon an mal an des aspects non négligeables des pédagogies alternatives, et qui pose bien évidemment des problèmes différents ou pas si différents, et change (...)

  • Ambert : Silence obstiné et contrôle acharné (et inversement)

    21 mai 2019

    Cela fait maintenant un an que deux personnes sont inculpées et placées sous contrôle judiciaire dans le cadre d’une instruction criminelle, accusées d’avoir tenté de brûler un véhicule d’Enedis à Ambert en juin 2017. Ce CJ les empêche notamment de rentrer en contact l’un avec l’autre ainsi qu’avec 5 autres personnes, les contraint à ne pas quitter le département et à pointer deux fois par semaine.

  • Sportifs, je vous hais !

    Par Arthur Cravan (1887-1918) 20 mai 2019

    Parallèlement à la vieille exaltation religieuse du sacrifice qui, aujourd’hui désacralisé, n’en reste pas moins une éternelle apologie du renoncement, il est conforme à la morale de nos maîtres de vouloir remettre au goût du jour la non moins ancienne exaltation de l’effort.

  • Espagne : À propos des arrestations du 13 mai à Madrid

    19 mai 2019

    La matinée du 13 mai, font irruption dans notre maison et dans l’espace anarchiste La Amboscada – trois semaines après son inauguration – une unité de la police anti-émeute ainsi que le groupe 21 de la Brigade provinciale d’information de Madrid, dédié exclusivement à l’espionnage et à la chasse aux anarchistes. On nous informe qu’ils disposent d’un mandat de perquisition et d’arrestation contre deux d’entre nous pour terrorisme.

  • Comme un été avec mille juillets (1982)

    Sur les émeutes de 1981 au Royaume-Uni 18 mai 2019

    Le reste du monde a longtemps considéré la Grande-Bretagne (sauf l’Irlande du Nord) comme l’un des pays les plus libéraux du monde. Cette conception, qui jusqu’à aujourd’hui relevait du réflexe, a pris longtemps à disparaître.

  • Guerre au Tribunal : Journée sur la défense collective le samedi 18 mai à Ivry [ANNULE]

    16 mai 2019

    Samedi 18 mai, rencontrons-nous au Fender à Ivry pour penser et affiner la défense collective des différents procès du 1er mai, partager des idées et des pratiques de lutte face à l’état et sa justice et développer des réflexes de défense offensive.

  • Pour que le ciel ne nous manque plus jamais – Défense au procès de 4 compagnons [Mise à jour 14/05]

    14 mai 2019

    Le 1er mai 2019 à Paris, quatre compagnons (deux de nationalité italienne et deux de nationalité française) sont arrêtés rue Bichat par des bacqueux un peu avant 12h tout comme nombre d’autres personnes ce jour-là. Sont retrouvés en leur possession des “armes” (3 marteaux et un bâton) ainsi que du “matériel de protection”. Leur est reprochée la participation à un groupement en vue de la préparation de violences, le refus de se soumettre aux opérations de relevés signalétiques (ADN) ainsi que pour trois (...)

  • Paris : La révolution est-elle un mirage ?

    13 mai 2019

    A la suite d’un groupe de lecture autour du texte Vers les mirages, publié en 1911 dans le journal L’anarchie, écrit par Le Rétif (alias Victor Serge), il nous a paru intéressant de poursuivre les réflexions proposées par ce texte dans le cadre d’une discussion publique.

  • Opération Renata (Italie) : Lettre de Stecco depuis la prison de Tolmezzo

    13 mai 2019

    Chers compagnons et compagnonnes, Le moment est venu de dire quelque chose sur ce qui s’est passé en février. Un peu plus de deux mois se sont écoulés depuis notre arrestation dans le cadre de l’opération Renata, et je peux dire que je suis serein et fort, sûr comme jamais que la lutte continue malgré les coups portés par l’État.

  • Chronique de la gréve des matons à la prison de Haute Sécurité de Condé-sur-Sarthe

    10 mai 2019

    Voici un article de l’émission de radio Midi au mitard qui revient sur ce qu’il se passe à la prison de Condé sur Sarthe depuis deux mois. Vous retrouverez à la fin de l’article une description de cette prison ainsi que la chronologie des évènements du mois de mars. Soutien aux personnes détenues à Condé et à leurs proches !

  • La Meilleure défense, c’est l’attaque !

    10 mai 2019

    La manifestation du 1er mai a amené son lot de répression. Comme depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, et dans la lignée du 1er mai de l’an passé, l’État s’en prend à toutes celles et tous ceux qu’il considère comme ennemis de l’ordre. Le sale travail des flics est suivi de celui des procs et des juges. En plus des habituels outrages et violences contre les flics, des intentions sont criminalisées massivement à travers notamment le chef d’inculpation de participation à un groupement en vue de (...)

  • Appel à la solidarité suite au 1er mai 2019 à Paris

    10 mai 2019

    Dans un contexte où les flics et les banques sont attaqués régulièrement depuis la fin novembre, ce 1er mai se pouvait être une possibilité de rupture radicale avec ce monde de frontières et de guerres dans la continuité des émeutes du 16 mars et plus généralement des attaques contre les différentes chaines de cette machine à briser des vies qu’est l’autorité.

  • Sur la paupérisation

    Par Ngô Van (mars 1966) 5 mai 2019

    Si l’on s’en tient au sens généralement imparti au terme de paupérisation, si l’on se place du point de vue strictement quantitatif de l’accroissement ou de la diminution de la richesse matérielle, il semble indéniable que la classe ouvrière des pays économiquement développés ne s’est pas appauvrie mais connaît des conditions de vie différentes de celles des siècles précédents.

  • Paris : Prendre du recul en avant - Discussion autour de l’avant-gardisme

    4 mai 2019

    Après avoir discuté le samedi 6 avril de la réaction et des formes nouvelles qu’elle prend à notre époque, notamment dans les aires subversives, on se propose de discuter d’un autre extrême des temporalités historiques, l’avant-gardisme, dans ses théories comme dans ses pratiques.

  • Petit compte-rendu du procès contre des anarchistes poursuivis par l’État belge

    3 mai 2019

    Le 29 et le 30 avril 2019 s’est tenu à Bruxelles le procès contre des anarchistes poursuivis pour « association de malfaiteurs » et pour une série de délits.
    Deux inculpés ont assisté au procès dans la salle du tribunal correctionnel. Ils ont refusé de répondre aux questions des magistrats. Les dix autres inculpés ne se sont pas présentés. Tous et toutes ont été représentés par des avocats.

  • Rien n’est à nous...

    1er mai 2019

    Le monde est une vaste chose. Des milliards d’individus s’y meuvent et pourtant, les ressources et la centralité du pouvoir appartiennent à bien peu de gens. Le capitalisme est un système économique qui n’est pas en mesure de faire circuler quoi que ce soit d’autre que des capitaux, des marchandises, et tout un monde fondé autour d’eux pour les protéger et les valoriser. Un monde dans lequel on apprend à condamner moralement celui qui vole une orange et à admirer celui qui fonde une banque. Un monde qui n’offre pour perspectives de réussite que le cannibalisme social et la concurrence, dans lequel il n’y a plus aujourd’hui mieux à faire que d’y refuser de parvenir. Un monde de bureaucratie, de misère, de tristesse et de béton armé, dans lequel l’État, tour à tour paternaliste et répressif, ne semble rien chercher d’autre qu’à maintenir le statu quo dans lequel il pourra continuer de rester maître des cartes. Un monde dans lequel nous ne sommes plus capables de formuler autre chose que des revendications séparées dans les termes et les conditions du pouvoir.

  • Italie : Verdict du procès « Scripta Manent »

    1er mai 2019

    Le verdict en première instance du procès, débuté en juin 2017, de l’opération « Scripta Manent » vient de tomber. L’opération avait mené le 6 septembre 2016 à l’arrestation de cinq compagnons anarchistes et à la mise en détention préventive de deux autres compagnons déjà emprisonnés (Alfredo et Nicola). La peine requise par le procureur R. Sparagna pour 22 compagnons anarchistes accusés dépassait les 200 ans.
    Les condamnations suivantes ont été rendues publiques le 24 avril : Alfredo Cospito est condamné à (...)

  • La poussière, la pourriture et le mouvement

    Contribution aux débats sur la question révolutionnaire et quelques mots sur le « nihilisme » 24 avril 2019

    La proposition anarchiste révolutionnaire n’est pas un dogme idéaliste, mais plutôt une hypothèse matérialiste en mouvement permanent, et je crois qu’il nous faut nous laisser saisir et pénétrer par la réalité du monde et par l’inconnu comme la poussière qui s’envole sans camper sur nous-mêmes comme de vulgaires prédicateurs, comme de la pourriture qui stagne ; comme le néant créateur qui contient la totalité contre l’idée de « bien » et de « mal » de la morale civilisée. Nous n’avons pas tout à apprendre au monde à coup d’épiphanies idéologiques comme des évangélistes avec leurs bibles jetables, mais tout à apprendre de lui, et ce sont là deux rapports qui s’opposent, le premier n’étant réduit qu’à la recherche de main d’œuvre (aussi « horizontale et sans chef » soit-elle) pour exécuter les plans si bien ficelés. Ces deux rapports sont celui de la « conscientisation » idéaliste et de sa vulgaire propagande politique et celui de l’intervention.

  • Libération de l’inculpé dans l’affaire de la caserne Jourdan à Limoges

    22 avril 2019

    S. inculpé dans l’affaire de l’incendie des véhicules de gendarmerie de la Caserne Jourdan à Limoges est sorti le 8 avril 2019 sous Assignation à Résidence en Surveillance Electronique (ARSE). L’enquête est toujours en cours. La fin des investigations est estimée à 6 mois.

  • Italie : Dernières nouvelles des prisons et tribunaux

    22 avril 2019

    Depuis plus d’une semaine, Silvia, Agnese et Anna ont été transférées de la section AS2 (de haute sécurité) de la prison de Rebibbia à la section de L’Aquila. Une prison, celle du chef-lieu des Abruzzes, où la quasi-totalité de la population carcérale est soumise au 41 bis. Un régime d’isolement carcéral qui prévoit l’isolement 23 heures par jour, la réduction des heures de promenade, l’impossibilité de cuisiner dans la cellule, où l’entrée de la lumière est limitée par la présence de panneaux opaques de plexiglas, où il n’y a qu’une heure de parloir avec la famille, qui plus est se fait à travers des cloisons vitrées sans aucune possibilité de contact.

  • Notre-Dame de Paris : L’Incendie

    19 avril 2019

    La charpente de la cathédrale de Paris n’a pas encore fini de se consumer que déjà le ban et l’arrière-ban de tous les pouvoirs institués appellent à resserrer les rangs autour de ce symbole de la soumission. Tout de suite a été rappelé en boucle que ce monument a vu passer dans sa nef depuis des siècles rois, papes, empereurs et autres présidents de toute l’Europe, voire du monde.

  • Caen : Présentation de Casse-Murailles, espace de lutte contre l’enfermement et la répression

    19 avril 2019

    Ci joint le texte de présentation de Casse-Murailles, l’espace de lutte contre l’enfermement et la répression que nous lançons dans le cadre des mutuelles. Dans une période de répression intense, notamment autour du mouvement des Gilets jaunes, il nous semble d’autant plus important de maintenir une solidarité face à la répression et l’enfermement sous toutes ses formes.

  • Crève la France, vive la révolution !

    19 avril 2019

    Des mois après le début du « mouvement des Gilets-jaunes », la rage rencontrée dans la rue ainsi que les différentes pratiques qui s’y sont développés (destruction de structures capitalistes ou étatiques, affrontements avec la police, pillages, vague de sabotage diffus, divers tentatives de blocage des autoroutes ou des rond-point etc.) côtoient des traits politiques plus problématiques (drapeaux français, marseillaise chantée en cœur, discours travailliste et citoyenniste, sexisme, racisme etc.) Ce (...)

  • Opération Panico (Florence) : Mises à jour audience du 18 avril et énième nouveau calendrier

    19 avril 2019

    Aujourd’hui, [l’audience] a débuté avec la première embrouille : les retranscriptions des experts des interceptions environnementales, qui n’étaient pas complètes (à savoir qu’il manquaient certaines de celles demandées par le proc parce qu’ils se sont trompés en faisant les photocopies demandées) avaient été déposées la semaine dernière, en particulier celle qui est considérée par l’accusation comme la plus « incriminante » pour Paska. Au lieu de « Je leur ai mis une grosse bombe dans la bouche à casapound », (...)

  • Je condamne le christia­nisme

    Par Friedrich Nietzsche (1895) 16 avril 2019

    Je termine ici et je prononce mon jugement. Je condamne le christia­nisme, j’élève contre l’Église chrétienne la plus terrible de toutes les accusa­tions, que jamais accusateur ait prononcée. Elle est la plus grande corruption que l’on puisse imaginer, elle a eu la volonté de la dernière corruption possible. L’Église chrétienne n’épargna sur rien sa corruption, elle a fait de toute valeur une non-valeur, de chaque vérité un mensonge, de chaque intégrité une bassesse d’âme.

  • Le problème de la liberté

    Par Gigi Damiani (1924) 16 avril 2019

    Le mouvement révolutionnaire, en conséquence de l’après-guerre, s’épuisa dans des actions isolées, rares et de peu d’importances, qui furent une dépense d’énergies, de moyens et d’hommes (dont beaucoup, rescapés des rafles policières, des exils et des coups, furent ensuite vaincus et conduits ailleurs par la désillusion) déplorable, bien que glorieuse, et s’épuisa dans de nombreuses, trop nombreuses manifestations chorégraphiques et dans pas mal d’acclamations festives ; ou, mieux encore, parce que pesait sur les foules l’habitude d’attendre un miracle ; habitude entretenue et élevée avec beaucoup de soin par le réformisme ; habitude qui paralysait l’évolution, la maturation de cette volonté, et qui étouffait tout relent d’initiatives individuelles ou de groupes qui prétendraient accélérer la marche de ce mouvement.

  • Cremona (Italie) : Ce qu’ils ne vous disent pas - Liberté pour Tommy

    16 avril 2019

    Dans la matinée du mercredi 10 avril, a eu lieu le procès contre Tommy, l’un de nos compagnons qui a tenté de résister à une arrestation policière sous la maison d’un fasciste (qui, les jours précédents, avait fait preuve de quelques lâches provocations) vendredi 5 avril dans l’après-midi. Devant un tribunal militarisé, un groupe de compagnons a exprimé sa solidarité en réaffirmant qu’il est juste d’attaquer la police et les fascistes. Pendant le rassemblement, quelques journalistes ont essayé de rendre (...)

  • Notes sur « Le Capitalisme de la séduction » de Michel Clouscard

    11 avril 2019

    Le postulat Clouscardien se résume ainsi : le « néo capitalisme », par le biais du plan Marshall imposant une américanisation culturelle de la France, a réduit la société française traditionnelle (celle du mérite, du travail, de l’avoir et de l’économie) à un nouveau modèle de consommation permissive autorisant le marché du désir : « le libéralisme libertaire ». Celui ci tient son aboutissement dans le Mai 68 (révolution estudiantine bourgeoise avide de libertinage et de permissivité) qui fait le jeu du pouvoir et aboutit à une nouvelle forme sociétale : « la sociale démocratie libertaire » dans laquelle se développent luttes parcellaires et sociétales profitant au capital au détriment de la lutte de classe.

  • Paris/Bure : Grains de sable et friction(s) à l’EHESS

    11 avril 2019

    Ce mardi 9 avril, à 18h, un groupe de personnes a pris la décision de se rendre à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris, Boulevard Raspail. Ce groupe est monté au 6e étage dans la salle 13, où se tenait le séminaire « Penser et lutter avec Bure ».

  • Barres

    Par Luc Moullet (1984) 9 avril 2019

    Dès 1980, la propagande de la RATP est déjà vivement critiquée. En 1984, Luc Moullet réalise ainsi un film intitulé Barres, composé d’une série de sketches très courts montrant toutes les possibilités imaginables pour passer les tourniquets du métro sans ticket.

  • Médiatisation de la médiocrité et tribune pour une barbouze

    8 avril 2019

    La situation syrienne a amené, depuis quelques années, nombre d’acteurs improbables à s’exprimer dans les médias. Un engouement particulier pour les volontaires occidentaux partis aux côtés des kurdes pour combattre DAESH a conduit des journalistes, au professionnalisme douteux, à interroger n’importe lequel de ces volontaires. Et parfois les pires. Ni travail analytique, ni témoignage authentique, simplement une recherche de sensationnalisme.

  • Italie : Un après-midi agité à Crémone

    8 avril 2019

    Samedi après-midi, un compagnon de Crémone a été arrêté par trois voitures de police et deux digos devant la maison d’un fasciste. Au cours des derniers jours, ce dernier avait fait l’objet de quelques provocations.

  • Florence (opération Panico) : Compte-rendu de l’audience du 4 avril (ADN et autres experts)

    8 avril 2019

    Paska et une douzaine de compagnons étaient présents à l’audience. Au début, Paska a fait une brève déclaration pour informer qu’il reçoit ses courriers en photocopie alors qu’il n’est pas soumis à la censure par les autorités judiciaires. Pour cette raison, étant donné la persistance d’une surveillance accrue et ennuyeuse, l’importance de lui écrire est renouvelée afin de lui montrer notre solidarité et notre hostilité à leur égard. Les digos ont ensuite fait leurs dépositions sur l’attribution de l’identité des personnes entrain de communiquer lors de certaines interceptions environnementales.

  • Paris : De la méga-gauche à la méga-droite, ce parfum pourri de réaction

    3 avril 2019

    En même temps qu’une « droitisation » incontestable du monde à toutes les échelles de la vie quotidienne et des idées, on perçoit simultanément l’essor d’une pensée dominante réactionnaire se matérialisant dans des discours extrêmement confus et variés, souvent artificiellement opposés, et que l’on retrouve de l’extrême droite jusqu’à l’extrême gauche. Se développent donc aujourd’hui des discours pendant que des alliances se nouent avec des groupes de droite et des groupes religieux sous le prétexte d’une « (...)


  • Constituante et dictature

    2 avril

    Nous avons donné dans notre n° 653 la traduction d’un article d’Errico Malatesta sur la Constituante, le faisant suivre d’une note pour attirer l’attention des camarades sur cette ques­tion subsidiaire, suggérée par la plus douloureuse des expériences : Comment empêcher que notre opposition à la Constituante ouvre la voie à la dictature ? Malatesta nous donne la réponse suivante.

  • Brise - Contribution à la lutte contre la future maison d’arrêt d’Ifs et le monde qui en a besoin

    1er avril

    Ce recueil de texte cherche à modestement créer certaines brèches et élargir d’autres déjà existantes. Il tente ainsi de fissurer, à travers une diversité de témoignages et d’analyses, certaines idées encore trop courantes sur un quelconque rôle salvateur de la tôle, ou que celle‐ci ne toucherai au fond que celleux qui le mérite. Il s’attaque au monde qui a besoin de la taule ainsi qu’à de ses soi‐disantes peines alternatives qui ne sont au fond qu’une manière d’étendre son spectre à toujours plus (...)

  • Caen : Discussion contre l’enfermement et le projet de nouvelle prison à Ifs

    1er avril

    L’actualité sociale montre une fois encore quel est le rôle de la prison et de l’enfermement en général dans nos sociétés : punir en ôtant à quelqu’un·e les conditions de toute existence, mais pas punir n’importe qui. Punir les marginaux et marginales, les rebelles, les prolos débrouillard·es ou séditieuse et séditieux, les sans-papiers, les indésirables, tout ce que les classes dirigeantes et leurs défenseurs jugent dangereux. La prison est là pour maintenir un ordre social injuste, comme le tribunal, les (...)

  • Paris : Programme de mars à mai 2019 aux Fleurs Arctiques

    30 mars

    Le mouvement des Gilets Jaunes se poursuit, alors même que le gouvernement, habitué à ce que les mouvements se terminent à partir du moment où les médias l’annoncent, avait cette fois mis le paquet sur la com’ avec son « grand débat », victoire de la parole démocratique libérée, pour les « gentils mécontents », espérant ainsi les séparer des « casseurs » à coup d’arrestations, de procès à tout va, de peines de prison, de blessures et de mutilations. Mais rien ne s’arrête, et lors des dernières manifs, en (...)

  • Leur Civilisation - Textes de l’anarchiste Mohammed Sail

    30 mars

    Né en Kabylie en 1894 et mort à Bobigny en 1953, Mohamed Saïl fut un militant anarchiste et internationaliste singulier généralement décrit comme courageux et cru par ses compagnons. Nous connaissons de lui son engagement sur le front antifasciste espagnol au sein de la colonne Durutti, où il nous fit part de sa contribution aux débats sur la militarisation des milices et dont il revint lourdement blessé, ou encore pour sa défense de Marguerite Aspès, cette militante anarcho-syndicaliste qui tira sur (...)

  • Inactualités écumantes et dilution de brouillard

    24 mars

    Adresse aux intelligences contrariées de l’époque et notes d’humeur sur la morosité ambiante, les «  premiers concernés  », l’activisme, l’influence de l’université et les coups portés aux révolutionnaires en période d’austérité et d’identité.

  • Solidarité avec les compagnons poursuivis par l’État belge

    24 mars

    De 2008 à 2014, l’État belge a mené une vaste enquête visant les luttes multi-formes – mais toujours sans concessions – qui s’attaquaient aux centres fermés, aux frontières, aux prisons et à ce monde basé sur l’autorité et l’exploitation. Dans son collimateur : la bibliothèque anarchiste Acrata, des publications anarchistes et anti-autoritaires (Hors Service, La Cavale et Tout doit partir), des dizaines de tracts et affiches, une bonne centaine d’actions, d’attaques et de sabotages… bref, la lutte contre le pouvoir sous ses différentes expressions.

  • Le temps perdu

    19 mars

    Devant la porte de l’usine
    le travailleur soudain s’arrête
    le beau temps l’a tiré par la veste

  • Italie : Une brochure sur les opérations répressives en cours à Turin, Trento et Rovereto et un appel à bloquer Turin

    16 mars

    Gouvernements et proprios essayent de nous étouffer avec une normalité faite de guerres, militarisation des villes, conditions d’exploitation de plus en plus dures, traque aux immigrés et haine entre les pauvres.

  • Nouvelles frontières ? Rafles de sans papiers dans les « Flixbus » et « Ouibus »

    16 mars

    Il est difficile de dater précisément le début de ces interventions policières. Parmi les contrôleur·es interrogé·es, l’un nous dit que c’était le cas depuis la mise en œuvre des « bus Macron » fin 2015. Des militant·es considèrent que la fréquence s’est accrue avec l’arrivée de Collomb au ministère de l’intérieur en 2017. Les personnels interrogé·es hésitent aussi sur les horaires où les contrôles sont les plus récurrents. À Perrache, la PAF semble particulièrement active le matin mais les témoignages relatent aussi ses interventions l’après-midi et en début de soirée. Le nombre et la régularité des contrôles semble varier en fonction des lignes et des expériences des chauffeur·es.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 5140


21 visiteurs en ce moment