forumarticles Section Audio La Fanzinotheque brochures journaux nouscontacter Acceuil
Accueil > Articles > Sur le monde carcéral

Sur le monde carcéral

Dernier ajout : 24 juin.

« Les prisons existent pour que ceux qui sont dehors croient être libre. »


  • Encore un mort et des refus de remonter en cellule à Fleury

    3 août

    Lucas Harel, 21 ans, est mort samedi 21 juillet dans la prison de Fleury-Mérogis. L’administration pénitentiaire parle d’un suicide, ses proches et ses codétenus pensent à un passage à tabac.

  • Lettre de Cedar sur les accusations de complot, la prison Barton et la solidarité

    28 mai

    Ça fait maintenant deux semaines que je suis sortie de prison, juste le temps de remplacer l’ordi volé par les flics et de me mettre à réfléchir aux réflexions que j’aurais envie de partager publiquement. J’ai écrit une lettre pendant que j’étais à la prison Barton il y a environ un mois et j’ai essayé de la sortir par courrier, mais il paraît qu’elle n’a pas survécu aux attentions des censeurs, alors certaines choses dont je parlerai ici sont moins d’actualité qu’elles n’auraient pu l’être.

  • Seysses : Nouveau communiqué de prisonniers de la maison d’arrêt

    14 mai

    Depuis la mort de ces deux prisonniers, rien n’a changé à la maison d’arrêt. La direction a transféré ceux d’entre nous qu’elle jugeait responsables du mouvement qui a duré plusieurs jours (on a été jusqu’à 200 à refuser de remonter de promenade pour protester, on a fait une banderole, on criait « matons assassins » aux fenêtres) et les témoins directs du tabassage de J. qui a provoqué son décès ont subi des pressions. Mais l’équipe de matons qu’on appelle entre nous « l’escadron de la mort » est toujours là et tourne encore au mitard.

  • Mexique : Invitation du prisonnier anarchiste Fernando Bárcenas à l’occasion de l’inauguration de la bibliothèque Xosé Tarrío González

    4 mai

    Nous adressons un salut fraternel à tous ceux qui ont été attentifs ces dernières années aux batailles qui ont eu lieu non seulement dans les prisons physiques, mais surtout dans cette grande prison à ciel ouvert que beaucoup appellent la société …

  • Communiqué de prisonniers enfermés à la prison de Seysses : Encore un mort au mitard

    22 avril

    J. avait 26 ans. Samedi dernier, il était au mitard, dans une »cellule disciplinaire » de la prison de Seysses. Il y est mort. Les médias relaient une version des faits, une seule : celle des matons, les »surveillants ». Mais nous, on y vit, dans cette prison. Et on n’est ni sourds, ni aveugles. On sait que sa mort a été provoquée par la violence des matons affectés au mitard. Non, J. ne s’est pas suicidé.

  • Toulouse : La révolte se répand dehors après la mort d’un détenu [MAJ]

    19 avril

    Dans la nuit de samedi à dimanche 15 avril, un détenu de la prison de Seysses, Jawad (27 ans), est mort dans sa cellule. La thèse officielle (celle de l’administration pénitentiaire) parle d’un « suicide par pendaison ». Mais les proches du défunt évoque plutôt un tabassage violent de la part des matons. Le dimanche, plus de 90 prisonniers répondent à cette mort en refusant de remonter en cellule. La contestation dure plusieurs heures et l’AP décide de faire appel aux ERIS pour rétablir l’ordre.

  • Paris : Le véritable problème en prison, c’est la prison

    4 avril

    A travers l’écoute d’un document audio (22 mn) réalisé à partir d’une lettre anonyme d’un détenu qui nous invitait à « visiter » la prison de la Santé à Paris, en 2011, nous proposons de discuter des conditions de détention actuelles en France, au moment où les matons font entendre leurs complaintes assourdissantes de geôliers qui voudraient que leur activité mortifère se déroule en toute sérénité ; et alors que, depuis des décennies, l’État prévoit sans cesse de nouvelles places de prison et construit les bâtiments high tech qui vont avec cette bonne gestion. Un enfermement qui sert à la fois de menace et de punition pour une partie de plus en plus nombreuse de la population.

  • Combattre la répression quotidienne dans les prisons

    10 mars

    Il y a encore quelques jours était publié un texte des proches d’Antonin Bernanos dans lequel elles/ils expliquaient les conditions intolérables d’enfermement qu’il subit. Samedi dernier, lors d’un événement organisé par le collectif libérons-les, Geneviève Bernanos, la mère d’Antonin, expliquait qu’Antonin vivait une situation similaire à l’ensemble des prisonnier-e-s de France. C’est ce que nous souhaitons rappeler à travers ce texte.

  • Tribune d’un collectif de détenus incarcérés à la maison d’arrêt des hommes de Fleury Mérogis [MAJ + CR Rassemblement de solidarité]

    3 février

    Depuis une dizaine de jours les syndicats de matons sont en grève. On est habitué à les entendre pleurnicher mais cette fois, ils passent à l’acte et de manière durable. En cause une agression d’un maton par un détenu. Que les matons (comme les flics) soient la cible « d’agressions » est inhérent à leur condition : ils sont le bras armé du pouvoir. Et c’est autant une manière hypocrite de cacher les violences quotidiennes dont ils sont les acteurs. De la plus simple humiliation aux personnes battues à mort : nous ne sommes pas dupes et nous savons parfaitement qui en prison subit la violence et ce n’est certainement pas les matons…

  • Grève des matons ? Feu aux prisons !

    26 janvier

    Parfois, résonnant à travers les barreaux des cellules de prison, on peut entendre crier « Allez les deux ! » ou un équivalent tout aussi sarcastique : « Allez les bleus ! ». Les supporteurs sont alors les prisonniers observant de loin le duel opposant les gendarmes ou les flics aux matons qui bloquent l’accès de la prison. Il s’agit alors de signifier qu’entre les chiens du ministère de la Justice et ceux du ministère de l’Intérieur, il n’y a évidemment personne à soutenir, mais que s’ils pouvaient (…)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 260


Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | D'autres sites