forumarticles Section Audio La Fanzinotheque brochures journaux nouscontacter Acceuil
Accueil > Articles > Vieilleries

Vieilleries

Dernier ajout : 9 janvier.


  • Revendications du Groupe d’ouvriers anarchistes-communistes d’Ekaterinoslav

    9 janvier

    Compagnons ouvriers, En réponse aux tromperies capitalistes, à l’exploitation insolente au travail, à toutes les oppressions possibles et enfin, à la violence déchaînée contre les ouvriers en grève par la direction des usines Ezau et Construction de Machines, nos compagnons anarchistes-communistes ont assassiné un des principaux responsables des innombrables souffrances du peuple travailleur. Hier dans la nuit, une bombe composée de dynamite a explosé dans la maison du directeur et actionnaire de (…)

  • Mauvaises tendances

    8 janvier

    Il faut s’en persuader : sans le prolétariat on ne fait pas de révolutions. Sans avoir gagné aux finalités extrêmes de son émancipation — je ne dirai pas la partie la plus nombreuse du prolétariat, laquelle ne se persuadera que devant l’éclat de la victoire et des bénéfices qu’elle apportera — mais sa partie la plus intelligente, la plus évoluée et par conséquent la plus active et la plus vigilante, les révolutions ne rapportent que mépris et désillusions pour tous les sacrifices de sang et d’énergies (…)

  • Tupamarocanos et Panthères noires d’Israël

    7 janvier

    « En-dehors d’Israël, le mouvement sioniste nous avait fait de belles promesses - appartements, éducation, conditions de vie décentes. Or, si notre vie n’est pas pire que dans nos pays d’origine, on ne peut pas dire que beaucoup d’entre nous vivent mieux. Dans nos pays d’origine, il y avait très peu de délinquants juifs ; ici, il y a un fort pourcentage de Juifs orientaux dans les prisons. En-dehors d’Israël, nous avons été maltraités comme Juifs ; ici, nous sommes maltraités comme Sépharades. Même s’il (…)

  • « Chacun de ces deux groupes était certain de sa propre supériorité raciale »

    6 janvier

    J’étais ce que les flics appellent un "incorrigible". J’avais passé deux semaines peinard avec les autres, et puis je m’étais fait piquer à me servir un supplément de steak, au dîner, où on avait chacun son petit bout de viande. Le jour où on m’avait renvoyé au Trou, les Musulmans [Black Muslims] avaient tenu congrès dans la cour annexe. Ils vous assenaient leur salade raciste, et se débinaient dès qu’il y avait de la bagarre. Ils vous expliquaient cet assez lâche comportement en prétendant que le diable (…)

  • Que crève le vieux monde !

    1er janvier

    Ah ! Ah ! C’est le jour de l’an !
    La voix claire de l’enfant et la voix cassé du vieillard entonnent la même ballade : la ballade des vœux et souhaits.
    L’ouvrier à son patron, le débiteur à son créancier, le locataire à son propriétaire disent la ritournelle de la bonne et heureuse année. Le pauvre et la pauvresse s’en vont par les rues chanter la complainte de la longue vie.

  • La légende de Noël dédiée aux petits-enfants de l’an 3000 (ou plus)

    25 décembre 2017

    Il était une fois, il y a bien longtemps de cela, vers l’an 1900, un gros amas de pierres et de boue que les naturels d’alors appelaient Paris. C’était la capitale d’un pays favorisé par un climat tempéré et où les céréales, les vignobles, les plus beaux fruits poussaient en abondance.

  • La Crapaudine

    22 décembre 2017

    Ah ! ils n’ont pas oublié la faim dans l’arsenal des peines atroces dont ils peuvent disposer, les tortionnaires ! Ils n’ont pas dédaigné ce châtiment infâme et et qui déshonorerait un bourreau, ces hommes qui osent dire à des citoyens libres, au nom d’un hypocrite patriotisme de caste : « Il faut être soldat ou crever ! »

  • Le Bohémien

    17 décembre 2017

    Quand sur mon chariot, pour la première fois,
    En courant l’univers, j’arrivai dans ces lieux,
    Une ville y grouillait, avec ses vieilles lois,
    Ses murs, ses ateliers, ses palais et ses Dieux.
    Et quand je demandai, voyageur curieux,
    Depuis quand florissait la superbe cité,
    Un homme répondit, grave et l’orgueil aux yeux :
    - C’est ma patrie. Elle a de tout temps existé.

  • Le nationalisme et la route du bonheur pour les Chinois

    13 décembre 2017

    La société chinoise est au stade le plus sombre maintenant. Dans de telles circonstances, les jeunes deviennent impuissants et faibles sans pouvoir résister à la corruption. Même les plus courageux ne peuvent que se taire et se soumettre au destin. Quand c’est vraiment insupportable, le suicide est la seule issue. La Chine est paralysée ; Où pouvons-nous trouver le bonheur ? Certains jeunes conscients croient que la seule façon d’améliorer la situation actuelle de la Chine est de promouvoir le « (…)

  • Contrôle ouvrier et bureaucratie en Russie : Kollontaï et Trotsky

    10 décembre 2017

    Ainsi, tandis que s’exprimait cette critique fondamentale du prolétariat russe à l’égard de la dictature du parti bolchevique, Trotsky ne se trouvait pas du tout aux côtés des critiques, mais aux côtés des critiqués. Et il était déjà prêt à répondre à l’aide d’une Armée rouge, quelque peu défraîchie par ses aventures polonaises, à la critique pratique des ouvriers, soldats et paysans de Cronstadt, en mars 1921.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 400


Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | D'autres sites